Sign in
Download Opera News App

 

 

Humiliation infligée à Vitale, Barthélemy Inabo aurait bien apprécié l'acte de la chroniqueuse


L’affaire Annie France Bamba contre Vitale n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Derrière cette affaire se cache une autre aussi polémique que la précédente. Le lundi 4 mai dernier, l’émission PEOPL' EMIK animé par Yves Aymar sur RT3 a reçu l’artiste ‘’coupé décalé’’ Vitale, surnommée la Beyoncé d’Afrique tant ses jeux de reins sont infernaux.

 Au cours l’émission, Annie France Bamba, l’une des chroniqueuses du jour n’a pas hésité à dire que la musique de l’artiste donne l’envie de se suicider. Il ne fallait pas plus pour que de nombreuses réactions fusent sur les réseaux sociaux pour majoritairement condamner les propos de France Bamba. 48h durant, ses frasques ont fait l’objet d’intenses débats sur la toile. Au moment où l’on était en droit d’espérer que les ardeurs se calmeraient, voilà qu’une autre controverse est venue s’y ajouter.

Il s’agit des propos discourtois prêtés à l’ex animateur de la RTI Barthélémy Inabo sur Facebook, en relation avec l’affaire Annie-Vitale. A la lecture de ses propos, on se rend compte que ce dernier aurait bien apprécié l’acte posé par Annie Bamba contre l’artiste. Le contexte des propos tenus, met en scène trois acteurs qui échangent des commentaires.

Il s’agit de ‘’DG Dompteur de Géant’ ’certainement un avatar, Annie France Bamba, probablement la chroniqueuse et bourreau de l’artiste Vitale et un certain Barthélémy Zouzoua Inabo du même nom que l’ex animateur de le RTI. En commentaires on pouvait lire venant de Annie France Bamba : « Ce commentaire avant de démarrer donne du baume au cœur merci infiniment vieux père », suivi de nombreux cœurs pour exprimer les ‘’j’aime’’ sur Facebook.

Ensuite, c’est au tour du fameux Barthélémy Inabo de rétorquer : « Continue ma fille, c’est ta marque désormais comme l’ancien journaliste Georges coffi qui a osé dire à Rose Marie Guiraud, savez-vous que vous êtes laide ?». Puis Annie de reprendre encore : « Bref je suis un enfant de cœur à coté hein !!! ». 


Et enfin Barthélémy Inabo a terminé pour dire à Annie : « Avec l’expérience tu vas mieux choisir tes mots on te soutient, je voudrais te citer Ben Soumahoro : ‘’Un journaliste on parle de lui en mal ou en bien’’ ».

Imaginez le genre de commentaires qui a pu être dirigé contre Barthélémy Inabo sur les réseaux sociaux à la lecture d’une telle conversation. En tout cas ce fut une pluie de paroles déplaisantes à son égard.

Si la conversation est authentique et que les propos sont vraiment de l’ex animateur de la RTI, ce serait quand même curieux d’agir ainsi. A moins que ça ne soit un coaching inspiré des nouvelles techniques d’expression enseignées à l’école de journalisme et de production audiovisuelle que les profanes ignorent.  

Olivier MESSOU


Content created and supplied by: messouo (via Opera News )

Annie France Bamba Vitale

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires