Sign in
Download Opera News App

News Entertainment

 

Movie TV

 

Movies

Les deux modes de "retour au pays" du président LG, l'État se doit de maintenir la paix

La Côte d'Ivoire est un pays qui a connu plusieurs affrontements entre partisans de partis politiques mais la dernière crise a laissé des cicatrices qui vont jamais disparaître, nul ne voudrait revivre cette situation et pour cela chacun fait en sorte que la paix perdure dans le pays.

Néanmoins une situation à venir créé une énigme à résoudre malgré sa faible chance de provoquer une autre crise, c'est le retour du président sortant M. Laurent Gbagbo. Tous savons qu'un jour où l'autre il devrait rentrer chez lui mais comment ?

D'abord, pour ses compatriotes son retour doit se faire en sorte que tout le globe terrestre prenne écho de cela car pour eux c'est une grande victoire et il doit se faire comme il se doit.

Ensuite en catimini pour un autre groupe car cette même manifestation risquerait de créer une tension dans la Nation.

On sait qu'en Côte d'Ivoire une simple marche peut devenir un film digne des films westerns, le retour du président ne pouvant se faire sans que le monde ne le sache et que dans cette même tendance le pays risque de connaître une journée ou même une semaine voir un mois ou des années noires, quelles résolutions pouvons-nous prendre pour pallier la situation.

Par ailleurs il ne va sans dire que certains profiteront de la situation pour piller, agresser en créant la pagaille et porteront atteinte à la vie d'autres personnes.

Une solution peut être trouvée car le pays regorge de ressources cognitives pour régler ce genre de problème.

De ma part pour amoindrir les dégâts l'État devrait suivre le cortège dès l'arrivée du président jusqu'à son domicile par l'armée tout en donnant des directives en même temps qu'à l'armée qu'aux nombreux manifestants qui seront dans les lieux pour accueillir leurs leader.

Content created and supplied by: Daemsy (via Opera News )

côte d'ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires