Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour sur la vie des légendes du coupé décalé DOUK SAGA et DJ ARAFAT

Née le 22 Mai 1974 Hamidou Stéphane Doukouré alias Douk Saga est l'auteur du genre musical coupé décalé en plein essor en Côte d'Ivoire. Tout commence en 2002 alors que le pays connaît des moments de terreux politico-militaires qui tapissent chacun chez lui avec la peur du lendemain. Des jeunes gens dont le molare,solo béton,papa ministre,boro sangui avec à leur tête Douk saga crée le mouvement coupé décalé qui a pour but de ramener la joie dans les cœurs. Ainsi voient le jour des tubes comme SAGACITÉ, VOUGA VOUGA,HERO NATIONAL...qui ont apporté effectivement la joie de vivre aux ivoiriens. On se souvient de ce groupuscule dans lequel cigare,champagne, voyage,tenue de luxe et belles voitures ne manquaient point. Après la mort du concepteur le 12 octobre 2006 à Ouagadougou au Burkina Faso,des suites de maladie,le mouvement est resté peu animée par le molare, boro sangui et d'autres artistes tel que shégal monkonzi. Puis en 2003,apparait une nouvelle légende DJARAFAT, de son vrai nom HUON ANGE DIDIER,née le 26 Janvier 1986 à Yopougon . Il commence sa carrière musicale comme DJ à Abidjan et connaît le succès en 2003 avec le titre « Hommage à Jonathan » et l'album Goudron Noir. Après un deuxième album intitulé Femmes (2005) et une collaboration avec Meiway, il décide de s'installer en France. Il reviendra plutard avec le morceau DJESSIMIDJEKA puis s'en suit une véritable vague de sons de plus en plus chaud et intéressant. Les derniers en titre sont moto moto Et Kong qui restera une œuvre inachevée à cause de la mort brutale de l'artiste des suites d'un accident mortel de moto le 12Aout 2019 à l'âge de 33ans.

Ces deux légendes ont apporté la joie dans le cœur des ivoiriens en particulier et des africains en general. Aujourd'hui leur disparition laisse beaucoup dans la triste et la nostalgie

Content created and supplied by: Scoopeur (via Opera News )

côte d'ivoire dj arafat hamidou stéphane

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires