Sign in
Download Opera News App

 

 

Crise au Burida / El Commandanté (chanteur) : "Les grandes stars ont la bouche fermée"

Sery Ibo Jean Guy, ex-membre du groupe 4X4 Tout terrain ne passe pas inaperçu avec sa tenue d’apparat. Rebaptisé El Commandanté par ses pairs, cet artiste a pris son bâton de pèlerin pour offrir la pure musique zouglou aux mélomanes. Sans détour, il se prononce sur les temps forts de sa carrière.  


Que devient le groupe 4X4 Tout terrain qui a marqué l’univers du zouglou ?

Le groupe a volé en éclats. Chacun de son côté depuis 2005. Depuis la disparition du groupe, je suis à mon 4e album solo qui rend hommage au zouglou. Mon album Assaut final est sorti en juillet 2019 à cause de la maladie à corana virus donc il n'a pas eu de promotion. Je suis né dans le zouglou avec comme compagnons Koko Hilaire, Molière, Guizo 4X4, Awinato, Étienne et Bernard.

Que réservez-vous aux mélomanes avant la fin de l’année ?

En tant que requin de studio, je suis à la base de plusieurs chansons surtout du genre coupé-décalé où j'ai beaucoup apporté ma contribution pour imposer ce rythme. J'ai déjà sorti Assaut final pour les mélomanes. Je suis en train de rajouter des titres en bonus pour relancer l'album. Molière, Yodé et Siro, les Patrons, Nestor David, le Molare Dj, Mix 1er et Elo, Arafat Dj Debordo, Kedjevara Dj, Lino Versace ont bénéficié de mes contributions. Je prépare beaucoup de chose, c’est mon métier.

Après 25 ans de carrière musicale, quel regard portez-vous sur la crise qui secoue la maison des artistes ?

Les artistes qui bossent assez comme nous sont très mal payés. Il n’y a rien pour aider ces artistes. Les dirigeants oublient qu'ils sont là pour les artistes, qu’ils travaillent pour les artistes, qu’ils sont payés avec l'argent des artistes. Malheureusement, ils négligent les artistes. Le bureau provisoire installé a fini son mandat de 01 an 06 mois. Il doit faire le point aux artistes pour qu'on passe à notre élection et boucler avec la signature unique.

Vous semblez être minoritaire pour ce combat... 

Le Burida (Ndlr : Bureau ivoirien du droit d’auteur) c’est pour les artistes, c’est leur argent, ils doivent en bénéficier mais rien. Nous ne sommes pas minoritaires. On marche selon nos textes et nous sommes des milliers d’artistes à dire non à cette manière de gérer notre maison depuis plus de 10 ans. Les artistes ne sont pas représentés au Burida.

Avez-vous le soutien des icônes de la culture ivoirienne ?

Les grandes stars de Côte d'Ivoire ont la bouche fermée. Ils regardent leurs petits frères mourir. Ils sont méchants. Ils se taisent sur la non application de la copie privée, la fin du mandat du Coger (Ndlr : Conseil de gestion et de restructuration). Ce sont leurs amis donc ils ne disent rien. Certains artistes n’ont pas encore inscrit leurs enfants à l’école. Des grands artistes ont des avantages que nous n’avons pas. Donc, il est temps que notre génération prenne les rênes du pouvoir maintenant avec de nouvelles idées. Des artistes sont piégés en recevant de gros prêts financiers. Ils ne peuvent donc pas parler sinon ils seront contraints de rembourser immédiatement leurs prêts. 

Habillé dans une tenue similaire à celle des militaires, comment est-elle perçue par les corps habillés ?

Mes fans sont les monos. Ils m’aiment très bien et puis mon surnom El Commandanté représente un grade dans l'armée. Pourquoi m’habiller en pasteur ? 

Interview réalisée par 

Aimé Dinguy's N


Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

el commandanté jean guy

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires