Sign in
Download Opera News App

 

 

Allégation d'usurpation d'identité : le silence inquiétant d'Issiaka Diaby

L'actualité ivoirienne est comme un film, dirait l'autre. Chaque jour il y a du nouveau. L'arrivée prochaine de l'ex-président Laurent Gbagbo et l'opposition d'un groupe d'ivoiriens à cette arrivée a cristallisé l'actualité politique. Et de ceux qui s'y opposaient figurent le sieur Issiaka Diaby et son collectif de victimes des diverses crises en Côte d'Ivoire. Mais dans ces derniers jours, il revient de plus en plus que Issiaka Diaby ne serait pas le président du collectif qu'il se targue de diriger. La vraie présidente serait Massandjè Traoré. De route évidence, un des protagonistes est dans le faux. Et c'est en ce moment que nous disons que le silence d'Issiaka Diaby est plutôt inquiétant.

Sinon comment comprendre que celui qui a depuis longtemps crevé les écrans de télévision, fait des marches, prononcé des conférences de presse en tant que président du collectif des victimes et surtout connaissant et revendiquant l'application des lois républicaines ne vienne pas démentir ou rétablir la vérité ?

Nous n'accusons personne, mais dans le cas d'espèce un démenti formel est nécessaire pour rétablir la vérité. Et nous sommes plus ou moins certain que la version d'Issiaka Diaby est attendue par les ivoiriens qui veulent avoir le cœur net.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires