Sign in
Download Opera News App

 

 

Djéguélé festival : Maïmouna Coulibaly sacrée vainqueur du concours de danse de balafon

Démarré le jeudi 1er avril 2021, le Djéguélé festival a connu son épilogue le samedi 10 avril dernier à Boundiali. L’un des moments forts a été le concours du meilleur danseur de balafon. Après une demi-finale bien enlevée le jeudi 8 avril, trois participants ont pu réussir à composter leur billet pour la grande finale le lendemain vendredi 9 avril.

Seule femme contre deux hommes, Coulibaly Maïmouna, avec des pas de danses endiablés, est parvenu à rafler le 1er prix avec 14 points sur 20 possibles. Selon les membres du jury, contrairement aux deux hommes qui ont plutôt esquissé des pas de coupé-décalé, la jeune fille a exécuté des pas de danse du terroir conformément à l’esprit du concours.

Comme récompense, elle a reçu une enveloppe de 70000 Fcfa. Toutefois son vœu le plus cher est d’aller à l’école pour savoir lire et écrire.

« Je suis contente pour la victoire. Je vais remettre l'argent à mes parents et ils diront ce qu'il faut faire. Mais ce que je veux, c'est aller à l’école pour apprendre à lire et écrire afin de réussir dans la vie. Je veux aussi faire du commerce. Je veux avoir mon magasin pour vendre des habits et des chaussures »,, s’est elle exprimée.

Puis de lancer : « Si quelqu’un peut m’aider à faire quelque chose pour réussir je serai content. Je demande à Maman Mariatou Koné (Maire de Boundiali, ndlr) de m’aider ».

Cet appel n’est pas tombé dans les oreilles de sourds. Car le Commissaire général du Djéguélé festival, Koné Dodo, a pris l’engagement de l’inscrire dans une école de la ville pour des cours du soir. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

maïmouna coulibaly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires