Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi les artistes ivoiriens subissent-ils tant d'anarques immobilières ?

Pourquoi les artistes ivoiriens subissent-ils tant d'anarques immobilières ?

Par Astafe

L'acquisition d'un bien immobilier de nos jours est une chose qui nécessite beaucoup de précautions et voire les conseils d'un expert en la matière. On n'achète pas une maison comme on achète un bonbon au marché. Et nos artistes musiciens semblent n'avoir pas compris les choses. Il ya quelques mois, nous avons vu l'artiste coupé décalé Safarel Obiang pleurer sur les réseaux sociaux parce qu'il s'était fait anarqué par une dame dans une affaire d'achat de bien immobilier. Une dizaine de millions étaient en jeu dans cette affaire. Comme si cela ne suffisait pas, dans une récente émission sur NCI, Youyou toit rouge déclarait que la maison de la Star du coupé décalé DJ Arafat avait été reprise par le propriétaire ou si vous voulez, le vrai propriétaire. Car celui avec qui l'artiste avait acheté la maison n'était en fait pas le vrai propriétaire. Une histoire assez compliquée qui a aboutit à la cession de la maison par le vrai propriétaire à une entreprise de la place qui occupe les locaux.

Ces deux exemples montrent à quel point nos artistes sont négligents dans ce domaine. Le niveau intellectuel pas assez élevé, le manque d'encadrement professionnel et le manque d'organisation sont quelques unes des raisons qui justifient ce fait.

Source : la télé d'ici en vacances

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires