Sign in
Download Opera News App

 

 

DS Collection : grande adepte de la chirurgie esthétique, elle dépense 655.000 à 980.000 FCFA

Pour se rendre belles ou pour modifier une partie de leur corps, certaines femmes ont aujourd'hui recours à la chirurgie esthétique dont les opérations et les injections leur coûtent extrêmement chères. Pour rester toujours belle, l'influenceuse et styliste modéliste ivoirienne, DS Collections, dépense près de 655.000 à 980.000 FCFA dans la chirurgie esthétique.

L'émission "Les Femmes d'ici" de la nouvelle chaîne NCI, a reçu comme invitée ce mercredi 18 mai 2022, l'influenceuse et styliste modéliste ivoirienne, DS Collections. Grande adepte de la chirurgie esthétique, DS Collections a cité les parties de son corps qu'elle a déjà refait grâce à la chirurgie esthétique pour améliorer sa beauté : << J'ai refait mon dos et mes seins. J'ai eu deux fois recours à la chirurgie esthétique pour mes seins, j'ai fait aussi des botox pour avoir un joli sourire >>, a-t-elle confié sans-gêne.

DS Collections qui a un grand amour pour la chirurgie esthétique et qui compte toujours avoir recours à celle-ci pour rester belle et avoir des courbes, a donné une estimation de ce qu'elle dépense pour ses opérations et ses injections pendant ses rendez-vous avec son spécialiste. Selon l'influenceuse ivoirienne, c'est près de 1000 euros à 1500 euros, soit plus de 655.000 à 980.000 FCFA qu'elle dépense pour faire un botox ou une injection pour le nez. Et elle précise que ces montants varient en fonction de ce qu'elle souhaite faire sur son corps.

Selon DS Collections, elle n'a aucun complexe par rapport à son corps. Avoir recours à la chirurgie esthétique pour modifier certaines parties de son corps est juste un plaisir pour elle. En tant que première responsable de sa structure de mode, elle se doit d'être toujours belle pour attirer l'attention de la clientèle. Une façon pour elle de faire son propre marketing.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

chirurgie collection dépense esthétique,

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires