Sign in
Download Opera News App

 

 

Comment vaincre ses peurs ?

La peur est une émotion qui découle de la perception d’une menace ou d’un danger. La pensée d’une voiture qui approche rapidement, une araignée rampant sur son bras ou la possibilité d’être volé peuvent toutes susciter la peur chez une personne.

La peur se caractérise par son orientation vers l’avenir, elle concerne toujours des choses qui ne se sont pas encore produites, mais qui pourraient l’être. Il existe de nombreux types de menaces qui suscitent la peur, notamment la menace d’être blessé, de subir une perte financière ou matérielle, de faire un faux pas, de perdre une amitié ou de nuire à autrui.

Cependant, la peur est modulée par le processus de cognition et d’apprentissage. Ainsi, la peur est jugée rationnelle ou irrationnelle.

1. Qu’est-ce qui cause la peur ?

Tout le monde possède des réactions de peur innées à certains stimuli, tels que des bruits inattendus ou forts. Certains de ces stimuli peuvent différer d’une personne à l’autre, bien que certaines craintes soient plus fréquentes dans la population générale.

De nouvelles peurs sont souvent apprises. Des stimuli induisant la peur, associés à des objets ou à des événements qui ne sont normalement pas effrayants, peuvent engendrer de nouvelles craintes.

Parmi les stimuli couramment rapportés comme provoquant la peur, citons:

-Parler en public

-Voler en avion

-Être seul

-L’inconnu

-Échec

-Être rejeté

-Affrontement

-Agression ou violence

Une phobie est une réaction de frayeur disproportionnée par rapport au danger possible, et peut nuire à la capacité de fonctionner. Une phobie peut se développer sans raison claire, mais elle peut également surgir après qu’une expérience provoque une forte réaction de peur.

2. Concentrez-vous sur vous-mêmes

Pour vaincre ses peurs, le plus important est de se focaliser sur son objectif principal. Peu importe que ce soit le succès ou l’échec qui découle du processus, l’important c’est la marche en avant, la décision de changer de vie, le facteur décisif qui vous a poussé à prendre des risques pour voir apparaître des bénéfices. Dans votre for intérieur, vous êtes persuadé qu’on vous observe, qu’on vous juge, que votre légitimité évolue en fonction des résultats de telles démarches.

Et bien vous avez tort !

La plupart des acteurs de votre environnement ont déjà bien assez à penser en se concentrant sur leurs problèmes pour perdre leur temps à vous étudier comme une bête de foire.

En fait, les seules personnes qui sont réellement intéressées par vos progrès, vos peurs et vos évolutions, au point de s’impliquer dans votre vie, sont les personnes qui vous aiment, vous soutiennent et veulent vous voir atteindre le succès.

Est-il alors si irrationnel de penser qu’elles vous pardonneront facilement l’échec ? Qu’elles s’attarderont plutôt sur la tentative que sur le résultat ?

Vaincre ses peurs, c’est aussi savoir se concentrer sur sa propre personne et tirer la motivation de son entourage. Ce dernier ne faisant peser qu’une pression toute relative sur nos épaules.

3. Délimitez vos objectifs

Pour pouvoir effectivement voir les risques entrepris payer et jouir des retombées d’une décision de regrouper les conditions du succès, il vous faut un plan de route. Votre but et les étapes intermédiaires doivent être identifiés avant de vous lancer dans votre entreprise. C’est en gardant ces objectifs en ligne de mire que vous avancerez de manière concrète et lutterez contre la peur qui vous anime.

En effet, chaque accomplissement qui s’inscrit dans une logique plus globale, aussi minime soit-il, renforce l’estime de soi, la confiance en soi et stimule la motivation. Impossible de changer de vie en s’intéressant uniquement à la matérialisation du résultat final.

Techniquement, cela signifie que si vous apprenez une nouvelle langue par exemple… vous ne pouvez pas vous fustiger tout au long du parcours en vous disant que le succès ne sera atteint que lorsque vous serez bilingue…

Chaque règle de grammaire, expression ou nouveau champ lexical appris représente une victoire, une étape vers la réussite.

La capacité à vaincre ses peurs repose donc sur la proximité avec ses objectifs à court terme, s’inscrivant dans un processus général plus important.

4. Ne recherchez pas l’approbation collective

Le succès fait peur, car il n’entre pas dans la vision globale de votre environnement. Il attise les convoitises, les jalousies. La mentalité française est ainsi faite : ceux qui réussissent ne méritent pas les honneurs, ils deviennent des parias.

Pourquoi ? Car ils s’éloignent de la médiocrité, car ils mettent en avant le fait qu’on peut vraiment changer de vie si on le désire. D’où l’intérêt de ne pas rechercher l’approbation de votre environnement pour vaincre la peur. L’individualisme y règne et personne ne veut vous voir sortir du lot (vos proches exceptés).

N’ayez pas peur d’être différent, de remettre en cause les mythes et valeurs qui vous emprisonnent, qui vous collent à la peau comme un boulet au pied du bagnard.

Vous ne pouvez vous construire en vous basant sur les attentes collectives. Le temps est venu de vous affirmer, vous épanouir, d’embrasser votre réussite. Vaincre ses peurs est une nécessité, une priorité pour améliorer son quotidien et voir le succès se concrétiser. Vous n’avez pas à avoir honte ou à vous excuser de vouloir tirer profit de votre potentiel.

Nous n’avons qu’une seule vie, alors autant la vivre pleinement !


Source:https://www.reussitepersonnelle.com/vaincre-ses-peurs/

Content created and supplied by: Ivoire24 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires