Sign in
Download Opera News App

 

 

Interview / Mamy Soré (créatrice de mode) : « travaillons et les opportunités viendront à nous »

Mariam Soré dite Mamy Soré est créatrice de mode et initiatrice de "MamySor Fashion for a cause", un événement culturel à caractère social. A quelques jours de la 5ème édition qui aura lieu le samedi 28 août 2021, à Azalaï Hôtel d’Abidjan-Marcory, elle nous en dit plus. Interview !

Comment est née l’idée de "MamySor fashion for a cause" ?

J'ai toujours eu pour ambition de me mettre dans l'événementiel et comme je suis styliste, j'ai d'abord pensé à un événement de mode. J'ai été grandement inspirée par "Afrik Fashion Show" d’Isabelle Anoh, une grande dame à mes yeux pour tout ce qu'elle a apporté à la mode. Aussi, j'ai été élevée dans une famille assez modeste avec une grand-mère au grand cœur, j'ai donc baigné dans cet environnement du donner. Du coup, j'ai allié tout cela pour créer mon événement qui est un rendez-vous de mode, mais aussi un rendez-vous du donner.

Quels sont les objectifs de votre événement ?

Les objectifs de "MamySor Fashion For A Cause", c'est avant tout d'œuvrer pour l'autonomisation de la femme. De sorte qu’à la fin de chaque édition, nous puissions aider ne serait-ce qu'une personne. Aussi par cet événement, arriver à révéler le maximum de nouveaux talents de la mode. Chaque année, nous ferons participer au moins 4 pays d'Afrique. C'est une façon d'inciter à la cohésion, à l'intégration véritable et à la promotion de notre belle Culture africaine.

Quelles sont les innovations de cette 5ème édition de "MamySor fashion for a cause" ?

Côté innovation, cette année nous aurons un panel sur le thème "industrie de la mode au service du Made in Africa et du développement de l'Afrique". Ce panel sera animé par des professionnels, des techniciens des ministères Culture et  du Commerce. Mais également, par des acteurs de la mode à toutes les échelles.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vouloir organiser cette édition à la fois au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire ?

Je suis Burkinabè et je réside en Côte d'Ivoire. On a coutume de dire la charité bien ordonnée commence par soi-même. Cette année, nous avons une grande ambition, c'est celle d'offrir à la suite des collectes de fonds, des machines à tisser et des machines à coudre à 100 femmes en situation précaire des deux pays. Pour ce faire, nous allons donc organiser des collectes de fonds dans les deux pays. D'où la nécessité de faire dans les deux pays .

Pour revenir à votre activité quotidienne, vous êtes l’habilleuse des stars. Comment avez-vous su intégrer les artistes dans votre clientèle ?

Je pense que tout s'est fait naturellement. Travaillons et les opportunités viendront à nous. J'ai pas fait quelque chose de spécial, j'ai juste montrer mon sérieux dans mon travail et Dieu merci ce que je fais comme création a su plaire à certains artistes qui ont décidé de collaborer avec moi. Sinon MamySor habille tout le monde de la ménagère aux artistes, à l'homme politique. Vraiment, c'est la marque pour tous. Les enfants aussi trouvent leur compte à mamySor.

Réalisée par JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

isabelle anoh soré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires