Sign in
Download Opera News App

 

 

L'usage du mortier, une merveille dans les ménages

Le mortier est objet creux en forme de cylindre très rigide destiné au broyage des matières que l’on souhaite transformer. Cette transformation s’opère à l’aide d’un pilon et a pour finalité de rendre en poudre ou en pâte l’aliment ou l’ingrédient proposé. Généralement en bois, le mortier existe également en pierre, en métal et en porcelaine.

Avec son accessoire qu’est le pilon, il occupe une place très importante dans les ménages. Les grands consommateurs de foutou et du précieux soumbara, ne jurent que par ce récipient culinaire. L'action d’exercer la pression et le frottement du pilon dans le mortier connue sous le terme de « piler » est appelée la trituration.

Dans son rôle d’aide à la cuisine, il permet de broyer tant les herbes fraîches, les tubercules, les épices que les céréales, les graines, les racines, écorces et également bien d’autres condiments.

En l'absence du moulin, le mortier et le pilon remplissent pleinement la fonction de trituration des aliments et produits variés.

Dans le mortier, les ingrédients triturés donnent un mélange homogène au goût particulièrement unique. Et ça, les ménages africain le savent très bien. Le bon foutou banane ou igname à la sauce pistache ou graine, puisent leur qualité de ce récipient extraordinaire de la cuisine africaine.

Sur le marché local à Yamoussoukro, le prix des mortiers et pilons varient selon les gabarits présentés, la capacité de contenance et la qualité du bois utilisé. Selon certaines femmes, il y a des mortiers adaptés uniquement aux légumes, aux condiments et d'autres spécialement réservés au foutou et aux céréales. Ces derniers sont en général plus profonds, plus gros que les premiers.

Au fil du temps, les artisans sculpteurs modifient plus ou moins le design pour offrir à cet ustensile un aspect beaucoup dynamique et attrayant.

Petanlan.

Content created and supplied by: Petanlan (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires