Sign in
Download Opera News App

 

 

Tenue vestimentaire : comment bien s'habiller quand on est fonctionnaire ou autorité ?

L’adage qui dit « l’habit ne fait pas le moine » n’est pas vérifié ici lorsqu’il s’agit de l’apparence vestimentaire du fonctionnaire, de l’Autorité. Et même si on admet que "l'habit ne fait pas le moine", sachez que "on reconnaît le moine par son habit". Le fonctionnaire et agent de l’Etat doivent être dignes dans leur tenue. La tenue est une marque d’autorité. Les gens remarquent la tenue vestimentaire. Dès la première rencontre ils se font une opinion : bonne ou mauvaise.

Quelle impression laissez-vous aux gens, Quels image projetez-vous ? Avez-vous encore un style étudiant, le style d’un débutant ou d’un professionnel accompli ?

Si de nos jours il est admis qu’il y a plus aucune règle en matière d’habillement, la tenue vestimentaire doit respecter les règles de bon goût, la bienséance et l’intelligence de la situation. Il faut savoir choisir les vêtements qui conviennent à la personnalité et au poste de travail, aux fonctions. Il faut aussi porter une attention particulière à l’hygiène corporelle. 

Un soulier défraîchi ou poussiéreux dénote de la négligence, un pantalon porté sans ceinture n’est non plus acceptable en certain milieu et certaine occasion. Un chemisier sans manche, une jupe trop courte, un décolté trop plongeant n’ont normalement pas leur place dans le milieu professionnel. 

Le savoir-vivre implique que le choix du vêtement doit se faire en fonction des autres, du milieu et des circonstances. On bannira les tenues trop claires pour les cérémonies funèbres, les habits de sport pour un baptême ou un mariage ou des fiançailles.

« Etre beau dans ses chaussures et dans ses chaussettes »= être beau pour soi et pour les autres. 

Andromède-de-Châteaubriand

Content created and supplied by: Andromède-de-Chateaubriand (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires