Sign in
Download Opera News App

 

 

A l'origine, les talons hauts n'étaient pas faits pour les femmes

Aujourd’hui symboles de féminité, les talons hauts auraient été à l’origine destinés aux hommes.

A l’époque de l’Egypte antique, alors que la majorité de la population marchait pieds nus, les bouchers avaient l’habitude d’en porter, pour éviter de patauger dans le sang. Ces modèles de chaussures apparaissent d’ailleurs sur les murs de certains tombeaux égyptiens. L’aspect pratique du talon haut a ensuite été adapté par les cavaliers perses, ce type de soulier leur assurant une meilleure stabilité dans les étriers.

Puis ces chaussures sont petit à petit devenues un accessoire de mode chez les nobles, notamment en Italie, qui aimaient se surélever pour marquer leur rang. En France, c’est la reine Catherine de Médicis, italienne, qui a importé cette tendance, lors de son mariage avec le roi Henri II en 1533.

Les chaussures à talons se sont ensuite progressivement démocratisées auprès de toutes les femmes de la société.

Abbas Ier le Grand, le cinquième Chah séfévide de l’Iran (1588-1629), avait la plus grande cavalerie dans le monde à la fin du 16ème siècle. Il a forgé des liens avec des dirigeants d’Europe occidentale afin de vaincre son grand ennemi, l’Empire ottoman.

Le Chah a envoyé des cavaliers qui portaient des talons hauts à l’Europe et ces chaussures ont été adoptées par des aristocrates européens comme un symbole de statut social.

Content created and supplied by: ABOBO-INFOS (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires