Sign in
Download Opera News App

 

 

Mode : Pathé'O marque une pause pour célébrer ses 50 ans de métier


Pendant six mois, le célèbre couturier Pathé’O sera à l’honneur en Côte d’Ivoire. Pays qui lui a ouvert ses portes en 1969, avant que le monde entier n'en fasse autant, à commencer par les pays africains. Célébrer les 50 ans de mode de Pathé'O, faire une pause pour regarder dans le rétroviseur du passé, afin de se projeter dans le futur en agrandissant le cercle de partenaires, lancer l'ouverture de la maison de haute couture Pathé'O, célébrer le travail et la fidélité, remercier les fidèles partenaires et clients, se rapprocher davantage de la clientèle. Tels sont les objectifs de la célébration d'"un demi-siècle de partage, 5 décennies de création et de formation, 50 ans d'expérience" du styliste ivoirien natif du Burkina Faso qu'est Pathé'O.

En prélude à ces festivités, un public trié sur le volet a pu assister, mardi dernier, à Mövenpick Hotel Abidjan sis au Plateau, au lancement de la célébration du cinquantenaire de la marque.

Au cours d'une conférence de presse, les grandes lignes desdites festivités marquant la célébration du cinquantenaire de métier de Pathé’O ont pu être dévoilées. A cette rencontre avec la presse, le couturier, aujourd'hui âgé de 71 ans, n'a pas manqué d'évoquer les temps forts de sa longue et brillante carrière devant un partenaire de journalistes et des acteurs de la mode ivoirienne. Emu, l'homme au doigté magique soutiendra d'entrée : "Je n’imaginais pas être en face d’un nombre aussi impressionnant de personnalités il y a quelques années. Cela me va droit au cœur. Je vous dis merci". Avant d’évoquer les difficultés quotidiennes qu’il a connues tout le long de ces 50 ans. A l'en croire, "nous luttons à la fois contre le marché intérieur et extérieur. Nos concitoyens refusent de porter nos créations et le marché est inondé par tout ce qui vient de l’extérieur ". 

A la fin de son allocution, le célébré a tenu à faire un plaidoyer, en lançant un véritable cri de coeur, en ces termes : "On vient de loin. Chaque couturier se bat à son niveau, mais on a tous le même problème. On demande aux Africains de consommer ce qui vient de chez nous !".

L'organisation pratique de ces festivités a été confiée à Youssouf Djira, responsable de la structure Nikady’S Production.

Ces festivités vont débuter, le 29 mai 2021, par la présentation officielle du nouveau siège de la Maison Pathé’O Haute Couture sis à la Riviera Faya à Abidjan, précisément sur la route de Bingerville. L’évènement comprendra plusieurs articulations. Notamment un grand défilé de mode, une cérémonie de décorations et de remise de prix, des conférences, des témoignages sur la vie du styliste.

Le cinquantenaire sera, en outre, ponctué par la sortie d’un livre biographique signé de Cheick Yvhane et dont la dédicace aura lieu ce même 29 mai. journaliste-écrivain, au cours de la conférencede presse, a dit que "je suis heureux de vous présenter mon nouveau livre intitulé "Pathé’O, de fil en aiguille". Un ouvrage collector qui retrace, en faits et témoignages, le parcours de l’un des créateurs africains les plus illustres et créatifs. 164 pages documentées de clichés inédits pour servir et valoir ce que de droit. Il s’agit de la première biographie officielle autorisée de l’enfant de Guibaré devenu à force de travail acharné et de génie visionnaire le "Karsamba" (Maître d’école) de la mode africaine". Avant de présenter son ouvarge pour la première fois à Pathé’O.

A l’occasion de cette célébration, il sera également donné aux prestigieux convives de découvrir la Fondation Pathé’O, présidée par Pathé’O lui-même et gérée au quotidien par son secrétaire général, Daniel Lin, son ami de longue date. Pour ce dernier, "notre mission est d’accompagner et de valoriser le travail des jeunes stylistes africains, valoriser les tissus locaux, alphabétiser les jeunes créateurs qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école… C’est un projet immense que nous allons essayer de conduire à bon port".

Le président du comité d’organisation des festivités des 50 ans de Pathé’O, Youssouf Djira, aura ainsi à reconnaître que "nous allons célébrer Pathé’O jusqu’en décembre 2021. Pathé’O est un as, un créateur, un homme plein d’humanisme ! C’est un symbole ! Une fierté !".

Les festivités marquant les 50 ans de la maison Pathé'O seront accompagnées et suivies de campagnes de communication avec des médias partenaires.

Des jeux-concours sponsorisés seront lancés durant le temps de la célébration dudit cinquantenaire. Par ailleurs, des affiches de 12m2 sont prévues au lendemain de la cérémonie officielle de lancement avec tous les sponsors et partenaires de l'évènement.

Marc-André Latta

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

burkina faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires