Sign in
Download Opera News App

 

 

Cet artiste porte plus de 10 chaines au cou avec un habit qui comporte 50 cuillères et fourchettes !

La mode rend les humains très créatifs . Ils veulent tout mettre en oeuvre pour impressionner les autres . Il y a des fois où cela finit par se transformer en une chose ridicule ou même embettante car à trop vouloir se faire voir , on est parfois mal vu.

Cet artiste étonne les gens par son accoutrement grottesque . Il se nomme Harmonize. Il a l'air un peu bizarre à cause de ce vêtement mais ce que beaucoup de gens ne savent pas , Harmonize est un artiste incontournable dans le show-business en Afrique australe , plus précisement en Tanzanie .

Cette photo de lui a fait beaucoup parler hier mardi 27 avril 2021 parcequ'elle est l'une des photos de mode les plus étranges . L'artiste porte 10 chaines à son cou , avec plus de 50 accessoires de tables accrochés à son jacket . Ce sont des cuillères , fourchettes et couteaux . On dirait qu'il est prêt pour se rendre à un buffet gastronomique libre .

Harmonize essaie de faire son buzz à sa manière . Les artistes sont très créatifs . Ils ont besoin de visibilité . Par conséquent , toutes les techniques pouvant leur donner de la lumière sont mises en application . Même si le style vestimentaire d'un artiste à l'air bizarre , il le fait toujours à dessin car les artistes sont dans un univers musical qui leur impose des conditions souvent non réglementaires .

Harmonize est un grand artiste . Il a collaboré avec des stars telles que Awilo longomba , Yémi Aladé et Diamond Platnumz . Plusieurs plateformes médiatiques ivoiriennes telles que "First Mag le vrai" ont publié sa photo pour parler de son style vestimentaire sans toutefois mentionner son nom. Harmonize est peu connu en Côte d'Ivoire mais pour ceux qui le connaissent , ils savent que cet artiste est un grand de la musique tanzanienne .

On lui souhaite une bonne réussite dans sa carrière musicale.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

tanzanie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires