Sign in
Download Opera News App

 

 

Tenue vestimentaires : La femme chrétienne peut-elle porter des vêtements d'homme ?

La tenue vestimentaire de la femme constitue une pomme de discorde au sein de l’Eglise.

Pour les uns, porter une jupe avec un corsage aux manches longues ou tout simplement un complet pagne trois pièces avec un foulard concordant les oreilles devient la marque et le critère de la bonne chrétienne.

Cette dernière ne doit se parer ni de bijoux ni de tresses. En d’autres mots, elle ne se conforme pas au siècle présent…

Pour les autres, notre corps est le temple du Saint-Esprit. Nous devons prendre soin de ce corps ; alors tout y passe : tenue en vogue, bijoux dernier cri, maquillage…

Chaque parti se fonde sur la Bible pour justifier sa position. Qui a tort, qui a raison ?

Nous croyons que la révélation biblique est un « tout » cohérent et c’est en méditant ce tout cohérent que nous serons des femmes et des hommes accomplis.

D’autre part, on ne saurait interpréter une pensée biblique sans tenir compte du contexte général, de la motivation et du but visé par l’auteur.

Parmi les textes sur lesquels l’on se base pour faire croire qu’être spirituel et humble, c’est négliger son aspect extérieur retenons 1Pierre3 :3 : « Vous de même, femmes, recherchez non pas la beauté que donne une parure extérieure : cheveux habillement tressés, bijoux en or, toilettes élégantes, mais celle qui émane de l’intérieur : la beauté impérissable d’un esprit doux et paisible à laquelle Dieu attache un grand prix… » (Version Semeur), et aussi Rom.12 : « Ne vous conformez pas au siècle présent… ».

Le contexte général de l’épître de Pierre nous permet de comprendre que l’apôtre, loin de vouloir interdire toute parure extérieure, voulait surtout insister sue le prééminence de la parure intérieure caractérisée par un esprit doux et paisible.

La citation de Sarah comme modèle dans le même passage ne dit pas explicitement que Sarah ne portait pas des habits somptueux ni de bijoux.

La Bible relate que le serviteur d’Abraham, Eliézer, a remis à Rebecca la fiancée d’Isaac un anneau et deux bracelets en or. Ces bijoux ont certainement appartenus à Sarah.


Lorsque l’apôtre Paul dit de ne pas se conformer au siècle présent, il ne dit pas non plus de se conformer au siècle passé ! 

Il est faux de croire que aspect négligé et spiritualité vont ensemble, cela provient d’une conception erronée selon laquelle tout ce qui touche le corps est péché. Aussi, sous prétexte de spiritualité, les chrétiennes se négligent et portent des vêtements datant de la préhistoire.


Certes, il ne faut pas tomber dans l’autre extrême : la recherche effrénée de luxe.

Certaines Églises ressemblent à des foires d’exposition de mode. On n’y vient que pour présenter sa collection. Ces sœurs sont prêtes à tout pour s’offrir la robe, le pagne dernier cri, quelque soit le prix.

Dans ces milieux, on est jugé selon son apparence. Si votre tenue ne satisfait pas aux critères du groupe, vous êtes simplement classé et prié d’aller vous faire voir ailleurs ! Dans ce cas-là on court un réel danger : l’introduction de la mondanité dans l’Eglise.

Qu’en est-il du port du pantalon ?  

(Abonnez-vous à mon compte, suivez, aimez et partagez cet article pour en recevoir la suite).

Content created and supplied by: Felype (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires