Sign in
Download Opera News App

 

 

Un regard sur la filière du coton en Côte d'Ivoire

le coton est un duvet soyeux produit par le cotonnier dont il existe de nombreuses variétés il se présente sous la forme d’un arbuste de hauteur variant de 1 mètre à 6 mètres. Sa culture exige des conditions de température (zone tropicale ou subtropicale) jointes à un certain degré d’humidité (pluies ou irrigation) et un sol fertile .

Dans le top trois africain des pays producteurs de coton dominé par le Mali et le Bénin ,la côte d ivoire viens de subtiliser la troisième marge du podium au Burkina Faso dans Une mauvaise passe .les bonnes performances ivoiriennes sont le fruit de divers politiques d appui à la filière .la Côte d'Ivoire est désormais le troisième pays africain producteur de coton après le Mali et le Bénin

Le gouvernement a pour ambition de transformer en Côte d’Ivoire 25 à 50 % de la production d’ici 2025.

En marge d’une augmentation de la production ivoirienne, de nombreux défis se présentent et pourraient annihiler les efforts des producteurs ivoiriens. En effet les autorités ont la responsabilité de redoubler d’effort dans la lutte contre la fraude de textiles venant de Chine .

Connu principalement pour être le premier producteur et exportateur mondial de cacao l’or brun produit en Côte d’Ivoire étant souvent associé au café , le pays est aussi producteur du coton. il complète le podium des champions de l’or blanc en Afrique de l’Ouest, derrière le Mali et le benin.

Autre élément qui a boosté la production du coton : l’intervention de l’Etat, qui a promis de soutenir pas tout moyens la filière, ce qui a eu pour conséquence immédiate la réduction de 25 % du prix des intrants vendus aux paysans. Découragés, il y a quelques années par les prix bas, d’anciens producteurs ont ainsi recommencé à s’intéresser au coton, qu’ils avaient abandonné au profit de l’anacardier. Culture annuelle du centre et du nord de la Côte d’voire, le coton fait directement et indirectement vivre trois millions de personnes. Il y a aujourd’hui environ 97 000 producteurs d’or blanc.

Enfin, la récolte des fleurs de coton fait travailler hommes, femmes et enfants dans des conditions parfois semblables à de l’esclavage, sans parler de l’environnement de travail dans les ateliers de confection des pays en voie de développement ....

Content created and supplied by: Petitpimentwemedia (via Opera News )

Bénin Côte d'Ivoire Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires