Sign in
Download Opera News App

 

 

Cette image montre que les footballeuses n'ont pas forcément besoin d'être de "petits garçons"!

Le sport impose une transformation physique aux personnes qui le pratiquent. Qu'on soit un homme ou une femme, les muscles se métamorphosent lorsqu'on commence à s'adonner à une activité physique régulière comme le football, le basketball, l'athléthisme, la musculation... En ce qui concerne le football, nous remarquons un petit changement comportemental chez certaines femmes. En effet, on voit rarement un homme sportif se comporter comme une femme. Par contre, il existe certaines femmes qui se comportent comme des hommes lorsque le sport devient leur profession. Elles s'habillent comme des garçons et adoptent la gestuelle masculine. Certaines sportives vont jusqu'à pratiquer des relations amoureuses intragenres.

Sur cette photo ci-dessous, on peut voir des footballeuses de l'équipe d'Orlando pride de l'Etat de Floride qui ont porté leurs enfants sur les épaules après un match de football. Cela vient enlever le doute selon lequel la majorité des femmes sportives sont des adeptes du lesbianisme. Il est vrai que cela existe dans certains cas mais ce n'est pas tout le monde qui le fait.En Côte d'Ivoire, il y a beaucoup de sportives qui sont critiquées pour avoir des comportements de "petits garçons" ou de "garçon manqué". La femme a été créé pour vivre avec un homme et procréer. Son organisme est fait pour enfanter, pour donner la vie. Le sport est juste une activité physique qui devient professionnelle lorsqu'on décide d'en faire un métier de vie. Par conséquent, Il ne doit pas changer la nature de l'homme.

On peut donc être une femme qui pratique le football sans toutefois avoir à devenir un garçon manqué car il est deux fois plus agréables de voir des sportives qui conservent leur féminité et qui ont des enfants.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires