Sign in
Download Opera News App

 

 

Bon à savoir : Transformation de bananier en mèches ( mèches de bananier)

Le succès de ce Pays repose sur l'Agriculture ! Nous ne le redirons jamais assez, la richesse se trouve chez nous... Le Bananier.

Le bananier qui n'est plus à présenter est une plante herbacée qui pousse généralement dans les régions tropicales du monde au climat chaud et humide. Il donne des fruits qu'on appelle banane. La banane est originaire d’Asie du Sud-Est, et est essentiellement cultivée en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. Il existe environs 1 200 variétés de bananes dans le monde dont plus de 1 000 comestibles. Mais pour cet article ce ne sont pas ses vertus culinaires ou atouts nutritionnels qui nous intéressent.

Utilisé depuis des siècles en Asie, précisément au Vietnam pour la confection de chapeaux et autres accessoires de maison tapisserie, panier..., le bananier est de plus en plus prisées par des agro-entrepreneurs africains qui s'adonnent au recyclage de ses tiges, qu'ils transforment en fibres qui peuvent ensuite être utilisées pour fabriquer des tissus, des tapis, des paniers, des chaussures et même des perruques !

C'est cette dernière transformation qui intéresse notre article car nous voyons en cette possibilité une opportunité d'affaire et d'auto-emploi pour bon nombre de jeunes africains, particulièrement les jeunes ivoiriens. pour rappel, depuis 2018 déjà une usine de transformation des troncs de bananier pour la fabrication de produits divers a été implantée dans la région de la Marahoué.

Quand on sait le taux annuel d'importation de mèches humaines, synthétiques ou semi-synthétiques dans nos pays subsahariens, et les bénéfices engrangés par cette activité malgré les frais de port parfois très élevés, nous sommes en droit de nous réjouir pour la gente féminine africaine qui est le plus gros consommateur au monde de mèches de par le monde.

cette activité est d'autant plus à encourager lorsqu'on sait qu'elle est économiquement rentable et écologiquement saine dans le sens que tous les dérivés de cette plante sont biodégradables donc sans danger pour notre environnement.

Pour notre part, cet article se veut un rappel de l'existence d'une telle opportunité offerte aux jeunes ivoiriens en quête d'une situation sociale et financière stable.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

Asie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires