Sign in
Download Opera News App

 

 

Les garbadromes: l'insalubrité de ces cadres de restauration

Les garbadromes sont des lieux de restauration où l'on vend essentiellement que du garba. Le garba est une nourriture ivoirienne à base de semoules de manioc (attieké) accompagnée de poissons thons grillés. Le garba est beaucoup prisé par bon nombre d'ivoiriens et d'étrangers. On retrouve généralement les garbadromes dans les quartiers défavorisés ou populaires.

La majorité des garbadromes sont tenus par les Haoussa du Niger. Mais de nos jours, on constate également que plusieurs jeunes ivoiriens se sont investis dans ce business de restauration de proximité.

Dans ces lieux de restauration, un seul constat se fait quelquefois. Il s'agit de l'insalubrité du cadre. Le facteur hygiénique est beaucoup négligé par les commerçants. Les assiettes utilisées pour servir les clients sont parfois mal nettoyées. L'eau servant à laver les assiettes devient également sale mais reste inchangée toute la journée. L'huile de friture des poissons thons prend malheureusement la teinte noire à force d'être utilisée plusieurs fois.

Aussi, notons que la plupart des vendeurs de garba servent à la main. Or, ce que l'on remarque c'est que certains prennent l'argent de leurs clients avec les mains avec lesquelles ils servent. Tous ces facteurs liés à la mauvaise hygiène alimentaire sont à la fois source de plusieurs maladies comme la fièvre typhoïde et le choléra.

Par conséquent, pour assurer la santé des clients et favoriser une bonne marche de la consommation du garba en Côte d'Ivoire, il faut que les différentes mairies exigent aux commerçants un minimum de propreté de leurs lieux de restauration. Il faut mettre l'accent sur les conditions hygiéniques du service alimentaire des vendeurs de garba. Car le business de la restauration est très délicat au plan sanitaire.


Kalé Bi Tizié Appolos

Content created and supplied by: AppolosKalé (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires