Sign in
Download Opera News App

 

 

Fédération des producteurs café-cacao et Yves Koné : la hache de guerre déterrée

 Une crise entre les producteurs membres de la Fédération des organisations de producteurs de café-cacao (FOPCC) et le directeur général du Conseil café-cacao, Yves Koné, secoue la filière. Voici pourquoi.

Plus rien ne va entre la Fédération des organisations de producteurs de café-cacao (FOPCC) et le directeur général du Conseil café-cacao, Yves Koné. La pomme de discorde, l’absence de financements de la principale organisation des producteurs ainsi que la non prise en compte des préoccupations des producteurs par le Conseil café-cacao.

Selon un producteur membre de la FOPCC, les producteurs reprochent à Yves Koné de ne pas apporter l’appui nécessaire à la FOPCC afin de lui permettre de jouer son rôle. « Nous avons accepté d’adhérer à cette faîtière qui est la principale organisation des producteurs parce qu’elle a vu le jour grâce au soutien du directeur général Yves Koné. Le rôle de la FOPCC était d’être l’interface entre les producteurs et l’organe de gestion de la filière qu’est le Conseil café-cacao. Dans ce sens, les membres devraient être proches des producteurs afin de les aider à trouver des solutions à leurs problèmes, notamment le non-respect du prix d’achat bord champ du cacao, la mévente du produit depuis le déclenchement de la crise sanitaire mondiale. Mais, nous n’avons pas les moyens de sillonner les champs et d’aider nos membres », a-t-il déploré. Résultat, a fait savoir notre source, sans consulter la base, le directeur général du Conseil café-cacao prend ses décisions, à partir de la Caistab, sans même consulter les vrais acteurs. « Nous sommes surpris d’entendre certaines décisions à la télévision concernant notre propre filière. Il faut changer les choses », a souhaité notre source.

Ce cri de cœur sera-t-il entendu ? Attendons de voir.

 

AKE

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

yves koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires