Sign in
Download Opera News App

 

 

Bondoukou: pour deux bouteilles de vin, le beau père suspend la cérémonie de dot de sa fille

Photo d'illustration

Ce samedi 24 avril 2021 à Bondoukou, un beaucoup père en colère contre la belle famille pour n'avoir pas réuni tous les nécessaires de la dot de sa fille, a carrément suspendue la cérémonie et fait retourner la belle famille.


<< Ma fille n'est pas à vendre, mais elle n'est pas un cadeau aussi >> à dit tout furieux monsieur K.M avant de suspendre la cérémonie de dot de sa fille.

En effet, ce samedi 24 avril 2021 à Bondoukou précisément au quartier djiminisso, alors que les deux familles proches se réunissaient pour la cérémonie de la dot de mademoiselle K.A et K P enseignant dans la ville de Bondoukou, l'oncle de la futur mariée a piqué une colère noire en constatant que les nécessaires de la dot n'étaient pas complets. << Tout était là, sauf deux bouteilles de vin sur lesquels l'oncle de la fille a beaucoup insisté. Il y'avait d'autres bouteilles d'alcool, sauf ce qu'il a demandé alors il s'est enflammé >> a raconté notre interlocuteur.

Selon des renseignements pris sur place, étant le frère du père de la futur marié, il est le seul habilité à décidé du mariage de la jeune fille. Les interventions des uns et des autres n'ont pas suffit pour calmer la colère du beau père qui estime que '' du respect de la dot demandé, va le respect de la future marié une fois dans son foyer ''.

Selon notre interlocuteur, il s'est écrié << ma fille n'est pas à vendre, mais c'est pas un cadeau , soit vous complétez la dot, soit vous retournez >> a-t-il ajouté avant de suspendre la cérémonie jusqu'à ce qu'une nouvelle date soit arrêtée.

La belle famille va-t-elle compléter les nécessaires de la dot pour revenir afin que la cérémonie se tienne ? Une chose est sûre, sans les deux bouteilles de vin du beau-père, le mariage est loin d'être célébré.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

bondoukou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires