Sign in
Download Opera News App

 

 

Est-ce du racisme de rechercher l'origine des blancs? Si c'est le cas, comment cela serait possible?

LES BLANCS QUI FURENT CRÉÉS.

Une partie de la science met en avant, sans fournir de preuve, la "théorie du froid" selon laquelle, face à l'environnement glacial d'une époque reculée de l'histoire, les noirs auraient perdus la faculté de produire la mélanine dans le but de mieux absorber les rayons du soleil qui se faisaient rares en Eurasie. 


Ce qui sous-entend que les blancs seraient apparus dans les régions froides eurasiatiques. Cependant, la "théorie du froid" n'est que ça : une théorie et une théorie n'est pas un fait. Tout comme la "théorie de l'évolution", elle ne peut être vérifiée. 


Et pourtant beaucoup parlent de la 'théorie de l'évolution' comme si c'était 'vérité fixée sur pierre'. 


Pour vérifier la "théorie du froid" il faudrait obliger une population noire à voyager dans le temps et à s'installer dans l'Eurasie de cette époque reculée, à l'empêcher de migrer et à l'observer pendant des millénaires pour confirmer ou contredire que le froid est à l'origine de la peau blanche.


Mais, voici que déjà se présente la première contradiction : l'albinisme à toujours existé et donne la peau blanche. Donc, pourquoi présenter une théorie alors qu'un fait scientifique, qui peut expliquer la présence des populations dépigmentées, existe déjà ?


 Cependant, je ne pense pas que la pigmentation soit la seule différence entre les noirs et les blancs. Cela équivaut à fermer les yeux devant une multitude de différences physiques qui ne sont pas expliquées dans nos livres de sciences. 


Bref, on ne nous apprend pas qui les autres sont, c'est-à-dire avec qui nous partageons cette planète. On nous maintient dans l'ignorance et on nous bombardent de propagande tel que : 'tous les hommes sont égaux'. 


Mais, je ne pense pas non plus que tous les hommes soient égaux. Ceci n'est pas un exercice philosophique. Par exemple, les blancs possédent des mentons plus prononcés, des pommettes et des arcades sourcilières moins proéminentes. 


Leurs lobes frontaux (fronts) sont généralement plus élevés et les mâles blancs ont un tour de taille, des mollets, chevilles et poignets généralement plus épais que les noirs et les autres populations non blanches. 


Ils sont généralement plus hirsutes (hérissés), avec des poils plus longs recouvrant souvent entièrement les bras, le dos, les fesses, la poitrine et les jambes des hommes. 


Pas besoin de consulter un livre scientifique pour vérifier que ces observations sont exactes : il vous suffit d'aller à la piscine et de les observer... Je l'ai fait.


 Il y a cinquante ans, on affirmait que les hommes de néandertal et les Homo Sapiens ne s'étaient jamais croisés. 


Cependant, dans un article de 2018 intitulé "Les Néandertaliens et les Humains Croisés", l'auteur rapporte qu'une nouvelle analyse de fossiles d'ADN révèle que : "Les néandertaliens et les africains avaient un ancêtre commun il y a 500 000 ans."


Il y est ajouté aussi que : "Des échantillons prélevés sur les os de trois Néandertaliens ont été comparés au patrimoine génétique de cinq humains vivants dans différentes régions du monde. Les européens et les asiatiques ont hérité jusqu'à 15% de leurs gènes de l’espèce néandertalienne." 


Il y a cinquante ans, on affirmait également que les Homo Sapiens auraient tués les néandertaliens en avançant en Europe. 


Cependant, dans un article de 2019 intitulé 'Twilight of the Neanderthals', l'auteur note que les études estimant les taux métaboliques des néandertaliens concluent qu'ils avaient besoin de : "beaucoup plus de calories pour survivre" que les humains modernes.

Bien que les humains étaient essentiellement des chasseurs-cueilleurs : "Ils se sont adaptés aux circonstances changeantes de leur environnement et ont été en mesure d'incorporer des plantes et des céréales dans leur alimentation et ont surpassé les néandertaliens simplement parce qu'ils étaient plus éco-énergétiques."


Ce qui sous-entend que les néandertaliens et les Homo Sapiens se sont croisés et que les Homo Sapiens n'ont pas tué les néandertaliens en avançant en Europe.


Voici pourquoi lire les livres écrits il y a cinquante ans et penser que le contenu est toujours véridique reste problématique : la science évolue.


 L'homme de Néandertal était réputé avoir de gros membres, d'être hirsute et extrêmement agressif. 


Est-il possible que les blancs soient des êtres croisés entre les néandertaliens et les Homo Sapiens civilisateurs de l'Europe, c'est-à-dire les noirs ? 


Ceci expliquerait au moins leur corps hirsute, leur agressivité et surtout leur penchant inexpliqué pour la destruction.


En Egypte antique, nos ancêtres kamites utilisaient le mot 'TAMAHU' pour désigner les blancs. 


Les egyptologues européens se sont empressés de lui donner une traduction dont j'ai la certitude n'existe que pour brouiller les pistes de la même manière que la "théorie du froid".


Je préfère utiliser ma traduction qui me donne : "Les blancs qui furent créés." Ce qui sous entend plusieurs hypothèses :


- il y avait des blancs qui n'avaient pas été créés : les albinos d'Afrique,

- au départ les blancs n'étaient pas blancs de peau, ils furent amené à l'être,

- et au départ ils n'étaient peut-être pas humains. 

En tout cas, le mot TAMAHU, vieux de plus de 5000 ans, confirme ce que la science à découverte dans les 10 dernières années.

Connais ton passé pour construire ton futur.

En DIEU nous croyons, mais connaissons-nous mêmes.

Connais ton passé pour construire ton futur.

Content created and supplied by: Hamfor (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires