Sign in
Download Opera News App

 

 

MUGEFCI / Accès aux soins : Dr Kamara vole aux secours des handicapés, des femmes enceintes et les senior

Dans le cadre du renouvellement des instances de la MUGEFCI, plusieurs candidats déclarés font feu de tout bois. Certains vont jusqu’à proposer des programmes irréalistes. Dans ce lot il y a un candidat, du moins une candidate dont le programme sort du lot, notamment avec une part belle qu’elle accorde aux personnes handicapées, les femmes enceintes et les séniors.

 

Bien que beaucoup a été fait par le conseil d'administration sortant, nous ne saurions nous arrêter là, tant la vie est dynamique. C'est pourquoi nous œuvrons à rapprocher les hôpitaux mutualistes des mutualistes ; à la construction de cinq (05) hôpitaux mutualistes et de cinq (05) représentations dispatchés sur l'ensemble du territoire.

 

La candidate compte faire en sorte que le déploiement de la Carte Unique et Intelligente (CUI) soit une réalité même dans les zones les plus reculées, avec la délégation de la prescription de bons aux infirmiers et sage-femmes en vue d'améliorer l'accès aux soins. Une frange des mutualistes tels que les fonctionnaires stagiaires bénéficiera désormais de la gratuité de la Carte Unique et Intelligente (CUI), après les veuves et orphelins.

Par ailleurs, une politique de gratuité du renouvellement de la CUI sera appliquée à tous les mutualistes.

La candidate compte développer une offre de service spéciale pour les personnes porteuses de handicap et principalement les femmes enceintes et les seniors. Elle inscrit également au chapitre de ses priorités le panier de soins médicaux, en forfaitisant certains actes qui sont exclus de la garantie, c’est-à-dire non pris en compte par les assurances, tels que les malformations congénitales, les greffes de peaux, etc. Cette politique d’entraide répond au contexte mutualiste de la MUGEFCI, définit-elle sa politique sociale.

Dans la même perspective, elle entend proposer au gouvernement la prise en charge médicamenteuse de certaines pathologies qui relèvent normalement de la CMU pour qu'elles soient reversées à la MUGEFCI, afin de rendre facile et dynamique l'accès aux soins ; poursuivre le plaidoyer auprès du gouvernement pour la dynamisation de la CMU, car depuis son entrée en vigueur en 2019, sur les 20 milliards FCFA qui lui ont été reversés pour le compte de la MUGEFCI, c'est moins de 5% qui sont utilisés pour soigner les mutualistes, précisément 450 millions FCFA. Plaider donc pour que les fonds soient utilisés pour la cause de la santé des mutualistes.

Dans ce vaste programme sanitaire, elle propose d’impliquer davantage, en tant que médecin, ses collègues dans la gestion des mutualistes afin que leur prise en charge soit allégée.

Content created and supplied by: Manizan (via Opera News )

dr kamara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires