Sign in
Download Opera News App

 

 

En Côte d'Ivoire, le lait maternel concurrencé par le marketing agroalimentaire

Donner le sein , sauver des vies . Seuls 23,5% des nourrissons Ivoiriens sont nourris exclusivement au sein , sans ajout d'eau , de tisanes ou de substituts .

Selon l'unicef , l'allaitement exclusive pourrait sauver la vie de 820 000 enfants chaque année dans le monde . Or en Côte d'Ivoire , à peine un enfant sur quatre est nourri uniquement au lait maternel . Les mère introduisent tôt de l'eau , des tisanes ou des substituts de lait maternel ( comme le lait artificiel ) , servis dans des biberons ou des récipients mal stérilisés . Ces mauvaises pratiques sont vectrices de maladie , comme les diarrhées ou les infections respiratoires , et accentuent le risque de décès des nourrissons , jusqu'à trois fois plus élevé que parmi les bébés nourris exclusivement au sein .

Selon l'unicef et l'ONG Alive and Thrive , spécialisée dans la nutrition infantile , la promotion des substituts de lait maternel démotive les mère qui souhaiteraient allaiter . pourtant , faire la publicité de ces produits est interdit par un décret adopté en 2013 , qui reprend les grands principes du code international de commercialisation des substituts de lait maternel , adopté en 1981 par l'assemblée mondiale de la santé . Selon l'ONG Alive and Thrive, en violant ces règles , l'industrie agroalimentaire mène un marketing abusif.


Source : www.lemonde.fr

Aimez, commentez et partagez.

Content created and supplied by: Ahoué@72645414aaaAAA (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires