Sign in
Download Opera News App

 

 

Infrastructures sanitaires : le Premier Ministre Patrick Achi pose les premières pierres du CHR...

Infrastructures sanitaires : le Premier Ministre Patrick Achi pose les premières pierres du CHR de Ouangolodougou et de l'Hôpital Général de Kong

Ouangolodougou, le 10 août 2022 - Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé le 10 août 2022 à Ouangolodougou et à Kong, à la pose des premières pierres, respectivement du Centre Hospitalier Régional et de l'Hôpital Général pour le renforcement et l'amélioration du dispositif sanitaire en Côte d’Ivoire.

Pour Patrick Achi, la construction du Centre Hospitalier Régional de Ouangolodougou et de l'Hôpital Général de Kong traduit la volonté

du Président de la République Alassane Ouattara d'offrir aux populations ivoiriennes des hôpitaux modernes, obéissant aux normes internationales, en vue de leur apporter des soins de qualité et sécurisés.

Le Chef du gouvernement a indiqué que toutes ces infrastructures sanitaires offriront un système sanitaire robuste, accessible et des soins de qualité. Et d'ajouter que la modernisation et l'équilibrage de la carte sanitaire nationale contribuent à réduire la mortalité et à améliorer les indicateurs sanitaires du pays.

Le Ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba N'gou, pour sa part, a indiqué que la construction de ces infrastructures sanitaires permettra d’améliorer les conditions de prise en charge des patients de toute la région, en permettant leur sédentarisation.

Le CHR de Ouangolodougou, inscrit dans un programme d'hospitalisation clé-en-main de 214 milliards de FCFA, sera livré sur une période de 3 ans. Les hôpitaux sont ainsi dotés des derniers équipements médicaux de pointe.

Quant à l'Hôpital Général de Kong, il sera bâti sur une superficie de plus d'un hectare. Le coût des travaux s’élève à 30 milliards de FCFA. Il aura une capacité d’accueil de 129 lits et comprendra tous les services requis, notamment un bloc du bureau d'entrée, un bloc administratif et un laboratoire.

L'établissement disposera également d'un noyau chaud (urgences, soins intensifs, imagerie médicale...), d'un bloc opératoire, d'un bloc des examens externes, de services de gynécologie et de pédiatrie, etc. La fin des travaux est prévue pour décembre 2023.

Depuis 2018, le gouvernement a initié un ambitieux programme hospitalier de construction et de réhabilitation d’infrastructures sanitaires d'environ 850 milliards de FCFA.

Source : Primature

Content created and supplied by: CICG (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires