Sign in
Download Opera News App

 

 

Le centre de radiothérapie de Côte d’Ivoire : quel rôle joue-t-il exactement ?

Intervenant le 18 décembre 2017 à l’inauguration du Centre national de radiothérapie, d’un coût de 13,624 milliards de Francs CFA, la ministre ivoirienne en ce temps de la Santé et de l’Hygiène Publique, Raymonde Goudou-Coffie, a annoncé une capacité de prise en charge à plein régime de 320 à 400 patients par jour.

Entièrement financé par l’Etat de Côte d’Ivoire, le centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) est un hôpital public spécialisé dans la prise en charge du cancer en Côte d’Ivoire.

La spécificité de ce joyau est qu’il comprend 2 bunkers qui, à plein régime, peuvent traiter entre 160 et 200 patients par jour et par bunker, a indiqué la ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique le jour de son inauguration. Ce qui correspond ainsi à une capacité cumulée des 2 bunkers entre 320 et 400 patients par jour.

Le CNRAO, a été inauguré fin 2017 et est fonctionnel depuis début 2018. Édifié sur plus d’un hectare, quatre bâtiments abritent services d’oncologie radiothérapie, oncologie médicale, laboratoire et pharmacie. Outre ces différents services, le Centre est équipé d’une technologie de pointe, entre autres, deux accélérateurs linéaires de particules, un scanner de simulation et un appareil de curiethérapie. 

En plus de sa capacité de traitement de 160 à 200 patients par jour, l’objectif de ce centre est d’assurer un service et une qualité de soins appropriés aux patients atteints de cancer en Côte d’Ivoire. Plus encore, de par son rayonnement, le Centre vise à contenir et à attirer une patientèle sous-régionale ayant pour habitude de voyager vers le Nord pour accéder aux soins.

Content created and supplied by: Ivoire24 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires