Sign in
Download Opera News App

 

 

Le vaccin chinois est-il plus sûr celui de son homologue israélien ?

Selon le Defimedia.info , la Chine, qui a fait don de 100 000 doses de vaccins à Maurice, a vacciné plus de 64, 98 millions de personnes de sa population avec les deux vaccins, Sinovac et Sinopharm. La Dr Sumayyah Hosany, une Mauricienne qui a posé ses valises en Chine, se veut rassurante après avoir été vaccinée avec le vaccin Sinopharm.

« J' ai eu droit au vaccin Sinophram et je n' ai eu aucun effet secondaire, même après le ' booster vaccine' trois semaines après. Et pourtant, je suis une personne qui attrape la grippe très facilement », confie- t- elle.

Cela fait 13 ans qu' elle s' est installée en Chine où elle travaille en tant que médecin généraliste au Panhealth Medical Centre, à Wenzhou. L' année dernière, quand la pandémie de Covid- 19 faisait rage en Chine, elle a travaillé sur le terrain comme volontaire. « J' ai tenu à faire de mon mieux pour aider au maximum et faire une différence pour tout le monde », confie la doctoresse. Selon celle- ci, même si les activités ont repris, le danger guette toujours. « À ce jour, la situation est plus au moins sous contrôle. Nous avons eu des cas locaux la semaine dernière et les autorités ont pris les mesures nécessaires pour des confinements spécifiques dans les endroits affectés. En parallèle, on continue avec la vaccination ».

Le Dr Sumayyah Hosany continue à faire des vidéos explicatives pour les Mauriciens. "

En effet, la Chine a lancé sa campagne de vaccination de masse au mois de janvier. « Ce sont les vaccins Sinovac et Sinopharm, approuvés par la Chine, qui sont utilisés. Ils sont aussi utilisés au Brésil, en Indonésie et Émirats arabes unis, entre autres. La Chine envoie encore ses vaccins aux pays africains. Quant aux effets secondaires, parmi ceux rapportés par les personnes ayant été vaccinées, on retrouve une petite fièvre, la fatigue, des maux de tête et des douleurs musculaires », précise notre interlocutrice. Pour elle, il est important de se faire vacciner. « Je pense que le vaccin est un choix personnel, mais quand une personne se fait vacciner, elle se protège et protège aussi sa famille. C' est un devoir. Cependant, je peux comprendre l' appréhension de certaines personnes. Il est donc vital de rassurer la population en communiquant souvent sur le sujet », fait- elle ressortir.

Éclairer les Mauriciens

Comme pour le confinement de l' an dernier, la doctoresse poste des vidéos sur sa page Facebook afin d' éclairer les Mauriciens sur les vaccins et les autres précautions à prendre.

« Le vaccin est une chose très importante, surtout pour arriver à une immunité collective. C' est important de comprendre l' importance du vaccin et de se faire vacciner afin de pouvoir reprendre une vie normale. C' est la raison pour laquelle j' ai recommencé à poster des vidéos sur ma page afin d' élaborer un peu plus sur le sujet et donner des informations plus concrètes sans tomber dans le sensationnalisme », dit- elle.

Quand une personne se fait vacciner, elle se protège et protège aussi sa famille. "

Pour rappel, pendant le premier confinement, notre compatriote a fait des démarches auprès du centre hospitalier où elle travaille ainsi qu' auprès du gouvernement de Wenzhou pour que Maurice obtienne du matériel préventif, comme des masques, des combinaisons de protection, des lunettes et des scanners de température.

Content created and supplied by: Zeusscommunication (via Opera News )

Chine Sinopharm

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires