Sign in
Download Opera News App

 

 

Cancer du sein : pourquoi en mourir alors qu'on peut le soigner ? Voici les bons gestes à adopter !

Le mois d'octobre, octobre rose, est le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein dans le monde. Consacrer tout un mois du calendrier à la sensibilisation sur les moyens de dépistages de ce mal traduit à quel point la situation est préoccupante.

En effet, le cancer le plus fréquent en Côte d'Ivoire est celui du cancer du sein qui touche dans la grande majorité des cas les femmes avec 20,8% des cas de cancers. Selon les statistiques de GLOBOCAN pour 2018, on notait:

-2 659 nouveaux cas

-Taux d'incidence standardisé = 37.8 pour 100 000 femmes.

- 74 % de stades tardifs (III et IV)

-1317 décès par cancer du sein

-Taux de mortalité en 2018 = 9.1 pour 100 000 femmes.

Si l'État fait de son mieux à travers notamment la prise en charge des maladies , la subventions de certains médicaments,etc., adopter de bons comportements quant au dépistage précoce de ce mal permetrait de le vaincre. Car découverte tôt 9 cas/ 10 en guérissent du cancer du sein.

S'agissant des bonnes pratiques, le Professeur Didi kouko, directrice du Centre National Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO), à faire savoir qu'il existe trois niveaux dépistage.

Pour le premier niveau, il est question d'apprendre à palper ses seins tous les mois à partir de 20 ans.

Ensuite, à partir de 20 ans, il faut en plus du premier niveau se faire examiner les seins par un médecin au moins deux fois par ans.

Et enfin, à partir de 45 ans faire en plus une mammographie tous les 2 à 3 ans.

Respecter ces étapes cruciales permet de dépister tôt la maladie et donc en survivre. Alors mesdames adoptez ces gestes simples, pour vivre sainement !


LIV-3.0

Content created and supplied by: LIVOIRIEN-3.0 (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires