Opera News

Opera News App

Le fléau des produits de beauté, les femmes mettent leurs vies en danger pour grossir

Aamidd
By Aamidd | self meida writer
Published 8 days ago - 0 views

« Ma

« Ma peau a changé de couleur et des vergetures sont apparues » : au Sénégal, le fléau des produits pour grossir.


« Ma cousine est morte fin janvier à cause de comprimés et de sirops pour grossir. Elle en a pris pendant des mois pour préparer l’arrivée de son mari, qui revenait d’Italie. Après son décès, le médecin nous a expliqué qu’elle était devenue diabétique à cause de ces produits », confie Mariama* d’une voix étranglée. Installée à Pikine, une banlieue populaire de Dakar, la jeune femme se souvient du visage gonflé de sa parente après une vingtaine de jours de « traitement ». « Je prenais aussi ces comprimés, dit-elle. Nous savions qu’il existait des dangers, mais nous voulions grossir coûte que coûte. »

Au Sénégal, ces pilules, sirops, huiles, crèmes et suppositoires censés faire prendre du poids sont devenus un véritable problème de santé publique. Une mode dangereuse qui s’est répandue dans d’autres pays de la région comme la Côte d’Ivoire, le Nigeria ou le Mali, portée par l’essor du commerce en ligne. Les professionnels de santé sont de plus en plus nombreux à appeler à une régulation de la commercialisation de ces produits.

Lire aussi  Au Ghana, l’obésité est devenue un enjeu de santé publiquePour s’en procurer dans le quartier Sandaga, à Dakar, il suffit de pousser la porte d’une petite boutique aux murs mouchetés de paillettes roses. Sur les présentoirs, des produits de défrisage et de dépigmentation de la peau côtoient des soins hydratants et des vernis colorés. Les crèmes pour grossir, elles, sont stockées dans la réserve. Dépourvu de notice mais venant de Chine, à en croire les indications figurant sur l’emballage, le petit tube coûte 10 000 francs CFA (15 euros). « C’est très efficace », promet le vendeur, assurant que « les hommes préfèrent les femmes avec de grosses fesses ».

« Aucun produit miracle n’existe »

Signe d’opulence et de beauté, les rondeurs sont un marché porteur. Les publicités vantant les bénéfices de ces cosmétiques pour grossir pullulent en ligne. Jusqu’à figurer en préambule d’épisodes de séries à succès comme Infidèles, qui font des millions de vues sur YouTube. Une consommation inoffensive ? « Je ne vends pas de produits dangereux, on ne m’a pas signalé d’effets secondaires graves. Cela fait seulement grossir les fesses et les hanches », affirme une vendeuse de la page « Cosmétique 100 % thaïlandais », qui propose des « comprimés naturels » à prendre matin et soir, vendus entre 5 000 et 7 000 francs CFA.

La gamme des « soins » est vaste. Certains produits sont même disponibles en pharmacie sans ordonnance, comme le sirop Nuravit. Cet antihistaminique qui stimule l’appétit peut être utilisé pour la prise en charge de l’anorexie et de la malnutrition grave. Seulement, des contrefaçons sont également vendues dans les marchés ou sur Internet. Adji Thiam, elle, « préfère le fenugrec [une plante locale] mélangé à de l’huile », qu’elle masse sur les parties de son corps qu’elle veut « augmenter ».

Content created and supplied by: Aamidd (via Opera News )

Tags:      

dakar
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Une jeune mère décède deux jours après avoir été battue, son copain tente de se suicider

9 hours ago

762 🔥

Une jeune mère décède deux jours après avoir été battue, son copain tente de se suicider

Lawrson Créa explique pourquoi elle a porté plainte contre Lolo Beauté et 2 autres activistes

9 hours ago

63 🔥

Lawrson Créa explique pourquoi elle a porté plainte contre Lolo Beauté et 2 autres activistes

Législatives 2021: Quand la démagogie fait loi

9 hours ago

98 🔥

Législatives 2021: Quand la démagogie fait loi

Un pro-Soro invite les partisans de Soro à arrêter d'insulter leurs adversaires politiques

9 hours ago

702 🔥

Un pro-Soro invite les partisans de Soro à arrêter d'insulter leurs adversaires politiques

Politique / Législatives 2021 : Gagnoa, premier jour de campagne à l’américaine

10 hours ago

1723 🔥

Politique / Législatives 2021 : Gagnoa, premier jour de campagne à l’américaine

Mamadou Traoré aux cadres Rhdp : "le karma frappera tout ceux qui ont été ingrats envers Soro"

10 hours ago

782 🔥

Mamadou Traoré aux cadres Rhdp :

Bingerville/grave accident au niveau de Késsé

10 hours ago

2407 🔥

Bingerville/grave accident au niveau de Késsé

Conseil Régional du Tonkpi: Sidiki Konaté écarté, que dit la loi?

10 hours ago

1423 🔥

Conseil Régional du Tonkpi: Sidiki Konaté écarté, que dit la loi?

Crise de la dictée : un directeur d’école défie l’inspecteur Yao Yao Paul dans un débat télévisé

11 hours ago

37 🔥

Crise de la dictée : un directeur d’école défie l’inspecteur Yao Yao Paul dans un débat télévisé

Elle découvre que son mari loue une résidence pour sa maitresse et pose un acte inattendu

12 hours ago

7281 🔥

Elle découvre que son mari loue une résidence pour sa maitresse et pose un acte inattendu

COMMENTAIRES