Sign in
Download Opera News App

 

 

Coup d'œil sur les sachets d'eau vendus en société

L’eau en sachets se consomme désormais à grande échelle partout en côte d'ivoire. Les points de vente inondent les grandes ville . Nonobstant les mesures prises par les pouvoirs publics,la commercialisation de l’eau en sachet dont l’origine est douteuse se poursuit dans la plus grande sérénité. Les vendeurs sont aperçus dans tous les trottoirs, et les marchés.

Bon nombre de personnes s’arrêtent dans les rues pour se désaltérer. Il s’agit, en plus des taximen, des élèves, et même des fonctionnaires. Certaines citoyens peuvent consommer 1 à 2 sachets, voire plus. A 50 FCFA le sachet, le liquide est à la portée de toutes les bourses.

Malgré l’interdiction formulée il y a par les pouvoirs publics, plusieurs ivoirien continuent d’investir dans cette activité qui relève plutôt du secteur informel. En effet, la vente d’eau en sachets avait déjà été proscrite en côte d'ivoire par Le décret n°2013-327 du 22 mai 2013 portant interdiction de la production, de l'importation, de la commercialisation, de la détention et de l'utilisation des sachets plastiques.

Mais les fournisseurs foulent allègrement au pied cette interdiction. On retrouve ainsi sur le marché, une floraison de marques de sachets d eau. Les raisons qui poussent à consommer massivement de l’eau ensachée sont les pénuries auxquelles les habitants de ces villes font face.

Il existe des quartiers donc les coupures d’eau durent pratiquement une semaine, voire plus. Les populations de ces zones sont obligées de se ravitailler avec des sachets d’eau pour se rafraichir. Malgré cela, il s’agit, très souvent, des produits d’origine douteuse. Les fournisseurs, en majorité, se ravitaillent auprès des sources, des puits mal entretenus ou ce qui tient lieu de forages.

Ce pendant ,Force est de constater que les facteurs socio-économiques aussi jouent un rôle dans l’achat de ces eaux en sachets. Dans les marchés les vendeuses se font la concurrence, même si les boutiquiers restent les plus heureux de la chaine. Au-delà de son avantage lucratif, le business des eaux en sachets présente des risques sanitaires qu’il faudrait circonscrire...

Content created and supplied by: Petitpimentwemedia (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires