Sign in
Download Opera News App

 

 

L’ONG Alliance Côte d’Ivoire accentue la lutte contre le VIH-SIDA

Le VIH-SIDA demeure une question médicale sensible à ne pas négliger en Afrique. Même si les cas d’infection sont minces aujourd’hui. L ’ONG Alliance Côte d’Ivoire a organisé une mini-conférence pour la validation des résultats de l’analyse sensationnelle sur le financement de la prévention biomédicale du VIH en Côte d’Ivoire avec ses partenaires, à savoir les structures de recherches, la société civile, etc. C’était le 25 novembre à l’hôtel le Vaisseau, aux Deux-Plateaux 7ème Tranche.

La directrice exécutive de cette ONG qui lutte contre le VIH-SIDA en Côte d’Ivoire, Dr Offia Coulibaly Madiara a, à l’entame de ses propos, félicité tous les participants en présentiel et en ligne. ‘’Je remercie tous les participants à cette activité. Nos remerciements vont particulièrement à l’endroit de l’AFNHI, BHPF et notre partenaire stratégique Frontline AIDS qui sont à l’initiative de cette action et qui œuvrent tant au niveau mondial que Africain pour un renforcement de la prévention en vue de mettre à l’épidémie du VIH-SIDA d’ici à 2030’’, a-t-elle adressé d’entrée. Puis de poursuivre : ‘’l’ONG Alliance Côte d’Ivoire se réjouit de la qualité du partenariat que nous avons avec les institutions. Car en 2018, nous avons été engagés dans le plaidoyer de la coalition mondiale sur la prévention du VIH’’.

Par ailleurs, une cinquantaine d’Ivoiriens, des Kenyans, des Sud-africains, de la Grande Bretagne et des Etats-Unis, ont pris part à cette mini-conférence via visio-conférence pour certains, et en présentiel pour d’autres. Selon, la directrice exécutive de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire, l’objectif de cette mini-conférence est de partager les résultats des recherches dans la lutte contre le VIH-SIDA aux différents acteurs de la riposte contre la maladie. Mais aussi, les recommandations à faire pour améliorer la recherche biomédicale du VIH-SIDA. Cela, afin d’avoir des programmes solides en matière de réponses sur le volet de la prévention.

Cependant, aux termes de cette mini-conférence, des recommandations ont été élaborées par les participants. Par exemple la reprise des mécanismes de financement domestique contre le VIH-SIDA en Côte d’Ivoire notamment faire une journée scientifique. Et ces différentes recommandations vont à l’endroit du programme national de lutte contre le VIH-SIDA et à l’endroit des partenaires comme le fonds national de lutte contre le SIDA.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires