Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre le VIH-Sida : le statut des ASC au centre des préoccupations

‘’Espace Confiance’’ (ONG engagée pour la santé des personnes clés) a organisé en collaboration avec Coalition Plus et l’Agence France pour le développement (AFD) une « Table ronde sur l’évolution de la situation des Agents de Santé Communautaire (ASC) : quelles perspectives pour le NFM4 et le Cop23 », le 29 novembre 2022, à Abidjan-Cocody.  Cette rencontre s’inscrit dans la dynamique de la troisième édition de la semaine internationale du dépistage qui s’est tenu du 21 au 28 novembre derniers, sur le thème : « On se dépiste ».

 « Dans un rapport publié en 2022 intitulé ‘’En danger’’, OnuSida présente les menaces qui pèsent sur la riposte contre le Sida. Même si les innovations biomédicales rendent plus que jamais la fin de la pandémie accessible mais des groupes entiers de personnes restent très vulnérables à l’infection au Vih, dans l’incapacité d’accéder aux services de prévention, de traitement et de soins anti-VIH, dans leur pays. Malheureusement, des décès et des infections inévitables continuent de survenir. Les données collectées dans 38 pays montrent que les infections à VIH augmentent dans le monde et la pandémie continue d’avoir un impact sur les adolescentes, les jeunes, les femmes et les populations à risque comme les gays, les travailleuses de sexe, les transgenres et les usagers de drogue le nombre de personnes ayant contracté le VIH est estimé à 1,7 millions en 2019. En 2021, ce sont 250 000 femmes âgées entre 14 et 24 ans qui ont contracté la maladie. En Afrique Subsaharienne, les populations clés représentent 70%, l’approche de prévention combinée inclut des programmes ‘’Test and treat et PrEP en vue du renforcement des efforts de préventions. », explique Prisila N’guessan, chargée de Mission Plaidoyer, à Espace Confiance.   

Cet atelier vise à renforcer la visibilité, la pertinence et le rôle des agent (es) de santé communautaires, plus particulièrement les pair (es) éducateur (rices) qui jouent un rôle important dans l’ensemble du continuum de soins, de la prévention au dépistage en passant par la mise sous-traitèrent, la rétention et le suivi biologique et psychosocial.

Dans sa communication qu’elle a présentée sur le « plan stratégique national (PSN) 2024-2025 », Yao Rose Epse Koua, du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS) a souligné l’apport des communautaires dans la santé. « Ils mènent des activités de types conventionnels, préventifs et curatifs, ils assurent le lien entre les structures de santé et les soins à base communautaires en matière de VIH  et les IST », a-t-elle soutenu.   

 « La santé est un état complet, c’est pourquoi il faut une bonne approche conceptuelle de la santé pour une approche plus globale. Cet atelier permet de nourrir les réflexions pour enrichir nos sources auprès des partenaires ; C’est un atelier de préparation la réforme pour revenir aux fondamentaux de la santé », a déclaré Dr Kraho Hugues, représentant la Direction de la santé communautaire et de la promotion de la santé (DSCPS), dans son exposé sur les « Orientations et les perspectives des actions communautaires du programme stratégique national de santé communautaire (PSNSC).

Eugène YAO             

Content created and supplied by: eugeneyao (via Opera News )

asc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires