Sign in
Download Opera News App

 

 

Aide ménagère: Salaire, traitement, la quête d'une condition de vie meilleure pas toujours aisée

Photo d'illustration


A Abidjan, dans presque tous les ménages, l'on fait très souvent recours à des aides ménagères. Ces jeunes dames qui pour la plupart ont recours à cette activité pour survenir à leurs besoins et venir en aide aux '' pauvres '' parents.

Entre 15 et 40 ans parfois même plus, les aides ménagères sont de plus en plus sollicitées dans les ménages dans la capitale Abidjannaise et partout ailleurs. Les mères nourrices où travailleuses ont très souvent recours aux aides ménagères pour s'occuper de leurs enfants ou faire uniquement que le ménage. Leur importance dans le tissu familiale ne souffre d'aucune contestation dans un environnement ou hommes et femmes assurent des fonctions professionnelles qui leur prend assez de temps et d'énergie. Pas trop de temps pour faire la nourriture ou s'occuper des enfants.

Cependant faut-il dire, si dans certaines familles, les aides ménagères sont très bien traitées avec un salaire plaisant, et deviennent de fait un membre de la famille, ce n'est pas le cas partout. Dans certains cas, quand le salaire ne leur sied pas, elles s'engagent à travailler malgré elle-même, et quitte la maison dès qu'elles trouvent une autre opportunité plus intéressante. Certains employés vont jusqu'à réduire le salaire de l'aide ménagère pour avoir casser un verre ou une assiette, ce qui n'est pas fait pour les arranger.

De nos jours, obtenir une fille de ménage devient un véritable parcours du combattant. Elles se font rares. Beaucoup préfèrent se lancer dans un commerce lorsqu'après quelques mois de travail elles obtiennent un fond de commerce un peu conséquent.

Aujourd'hui plus que jamais, les aides ménagères sont de plus en plus sollicitées. En quête de meilleurs conditions de vie, celles-ci rencontrent de véritables difficultés auxquelles elles souhaitent avoir des éléments de réponse.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires