Sign in
Download Opera News App

 

 

Ebola : dès que vous voyez ces symptômes, rendez vous immédiatement dans le CHU le plus proche

Selon l'organisation mondiale de la santé dans son rapport du 30 mai 2019, voici les symptômes du virus Ebola : "La durée d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre l’infection par le virus et l’apparition des premiers symptômes, varie de 2 à 21 jours. Tant qu’ils ne présentent pas de symptômes, les sujets humains ne sont pas contagieux. Les symptômes peuvent apparaître brutalement et sont notamment les suivants: fièvre, fatigue, douleurs musculaires, céphalées, mal de gorge. Ils sont suivis de vomissements, de diarrhée, d’une éruption cutanée, de symptômes d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes (par exemple, saignement des gencives, sang dans les selles). Les analyses de laboratoire révèlent une baisse de la numération leucocytaire et plaquettaire, ainsi qu’une élévation des enzymes hépatiques".

Par ailleurs, la transmission de ce virus se fait par le contact de l'homme avec les animaux sauvages ou domestiques. Dès que ce premier contact est établi, il se propage de l'homme à l'homme par voie sanguine, les liquides biologiques (salive, sueur, muqueuse) d'une personne contaminée par le virus d'Ebola ou décédée des suites de cette maladie, ou avec des objets tranchants qui ont été contaminés par le sang, les selles, l'urine, et les vomissements provenant d'une personne atteinte d'Ebola ou de la dépouille d'une personne qui en est morte. Le premier cas d'ebola en Côte d'Ivoire est survenu le 19 août dernier. En effet, une ressortissante guinéenne a été été testée positive au virus Ebola. À bord d'un véhicule de transport en commun de 70 personnes quittant la ville de Labé pour la capitale économique, 58 personnes ont été identifiées.

Et aucun des 58 a présenté des signes pour l'instant. "À Labé, 58 contacts ont été identifiés. La bonne nouvelle, c'est qu'ils n'ont présenté aucun signe pour l'instant. Ils sont bien suivis", avait déclaré, le mercredi dernier, à l'AFP, Elhadj Mamadou Houdy Bah, directeur régional de la santé de la ville. Afin de prévenir toute forme contamination, les autorités ivoiriennes ont procédé à la vaccination systématique des 58 personnes qui ont été en contact avec la ressortissante guinéenne, et par la suite, on lancé un communiqué au JT de la RTI afin que les 12 autres passagers qui se sont éparpillés dans la nature puissent se signaler pour une prise en charge d'urgence, et surtout procéder à leur vaccination. Il est bon de préciser qu'en Côte d'Ivoire, le vaccin d'ebola est gratuit comme celui du Covid-19.

AgbeMalet_J

Content created and supplied by: AgbeMalet_J (via Opera News )

chu ebola

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires