Sign in
Download Opera News App

 

 

La journaliste Agnès Kraidy révèle comment elle a vaincu le cancer du sein

Le cancer du sein n'est pas une fatalité. L'on peut définitivement en guérir. La preuve par Agnès Kraidy.

Face aux membres de l'association Sport dans ma vie, hier samedi 13 novembre 2021 au jardin botanique de l'université Félix Houphouët-Boigny, la journaliste émérite a raconté comment elle est venue à bout de cette maladie qui fait de nombreuses victimes dans les rangs de la gent féminine chaque année.

<<Nous sommes tous des ignorants quand on n'est pas touché directement par la maladie. Et c'est ce qui m'est arrivé. Je sais lire, je sais écrire et je suis sensée être curieuse, mais ça je ne le savais pas. J'avais une toute petite boule dans les seins. C'était vraiment au commencement. Quand j'ai fait les examens, le médecin m'a dit que c'est un cancer du sein. Sauf que dans mon environnement on venait de perdre quelqu'un de cancer du sein donc le médecin était hyper traumatisé. Chez moi c'était au tout début donc il n'y avait pas de radiothérapie à faire. C'était la chirurgie qu'il fallait. J'ai eu donc une prise en charge et je suis allée en France. Il y a eu la chirurgie et on a enlevé la boule...>>, a-t-elle témoigné.

Et de poursuivre : <<Je rentre à Abidjan et on me met sous traitement, c'est-à-dire prise quotidienne de comprimés. Sauf que cela a un impact horrible sur le corps, ça brise les os. C'est tellement fort, mais on est obligé de passer par-là. J'ai demandé au médecin qu'est-ce que je fais quand je rentre à Abidjan. il me dit :"Vous reprenez votre vie, vous vivez simplement, vous mangez sainement et vous faites du sport". je lui demande: "C'est tout ?" Il dit :"Oui, c'est le meilleur traitement". Je rentre donc dans le centre ivoiro-coréen ici au campus. Et donc transpiration et évacuation de la toxine, les cellules se restaurent et le corps se reconstitue. Je retrouve des forces. Il n'y a pas que ça, mais il ne faut pas arrêter.>>

Agnès Kraidy a pris part à la séance de sport avec les membres de Sport dans ma vie.

En plus du sport et des médicaments, <<il faut bien se nourrir et arrêter ce qui est gras. Tout ce qui est grillades et fritures en excès il faut abandonner. Il faut donc réduire la consommation en charcuterie, en sucre, en sel, en viennoiseries...Par contre, il faut beaucoup de légumes."

A en croire Agnès Kraidy, par-dessus tout, il faut mener une vie saine dénuée de toutes futilités.

<<Après il faut avoir une vie épurée de toutes les futilités. Tout ce qui vous encombre l'horizon sans intérêt zappez. Toutes les histoires qui ne vous apportent rien zappez. Consacrons-nous à ce qu'on aime et à ceux qu'on aime. On trouve une forme d'égoïsme parce qu'on prend soin de soi. Et ça, on oublie toujours. On s'en fout de ce que les gens peuvent penser ou raconter. Et ça, c'est important>>, a-t-elle insisté.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires