Sign in
Download Opera News App

 

 

Cancers du sein et du col de l'utérus : tout savoir sur leurs causes, les moyens de prévention

Les cancers du sein et du col de l'utérus font partie des maladies qui causent beaucoup de dégâts sur les populations au monde, notamment chez la gent féminine ivoirienne. En effet, selon Docteur Akaffou, spécialiste des maladies liées au cancer, une femme sur cinq souffre d'une de ses deux maladies dont les origines sont différentes. 

Ce dernier a fait des révélations sur ces maladies lors d'une conférence qu'il a eu à animer le mercredi passé à Grand-Bassam lors du lancement de la campagne nationale de sensibilisation et de dépistage de la maladie.

En effet, si pour ce professionnel de la Santé, le cancer du sein est souvent jugé héréditaire, le cancer de l'utérus, quant à lui, se transmet lors des rapports sexuels entre l'homme et la femme. Généralement, le virus est transmis par l'homme infecté des maladies vénériennes.

* Comment reconnaître les signes de présence du cancer?

Dans le cas du cancer du sein, il y a une apparition de boules dans le sein. Cette boule, selon le conférencier ne donne aucune douleur lorsqu'on touche son sein. Lorsque la douleur apparaît au toucher, c'est dire que le cas est avancé. Il y a également un écoulement fréquent de lait du sein.

Quant au cancer du col de l'utérus, les signes de sa présence sont entre autres, un long saignement qui s'apparente aux menstrues chez la femme, un écoulement des eaux malodorantes dans la partie génitale, des signaux infectieux.

* Comment faire le traitement ?

Au niveau du traitement, il y en a de trois types, selon le conférencier. A savoir : la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie qui sont des traitements très onéreux. L'Etat de Côte d'Ivoire, dans sa volonté d'aider les malades du cancer a agi considérablement sur le coût du traitement qui est passé de 12 millions à environ 1,5 millions de francs Cfa, révèle le conférencier.

Comme facteurs de risques du cancer, ce spécialiste de la maladie cite la précocité des rapports sexuels chez les jeunes filles, les multiples partenaires de sexe, et l'absence de dépistage. A en croire le conférencier, le cancer du col de l'utérus peut se signaler 15 ans après avoir eu des rapports avec un partenaire contaminé.

* Que faire pour prévenir la maladie?

Selon ce spécialiste, pour se prévenir de la maladie, il faut pratiquer beaucoup le sport, éviter de boire trop d'alcool, contrôler son alimentation en évitant de manger beaucoup gras. Surtout, il faut se dépister périodiquement.

Selon les statistiques du ministère de la Santé et de l'hygiène publique, de la couverture maladie universelle, ce sont 14 mille cas signalés en Cote d'Ivoire, tandis que d'autres sources annoncent 1000 décès par an dans notre pays.

En ce mois d'octobre dédié à la sensibilisation sur la maladie, les femmes sont invitées à se faire dépister gratuitement pour savoir leur statut. Cela leur permet de faire une meilleure prévention de la maladie. Plus tôt, la maladie est découverte, plus tôt elle est soignée.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires