Sign in
Download Opera News App

 

 

S.O.S pour la petite Awa : Hassan Hayek et des bienfaiteurs se signalent, les raisons du blocage

De bonnes volontés se manifestent pour venir en aide à la petite Awa âgée de 5 ans malade de la xérostomie, la langue collée au palais depuis l’enfance. L’appel au secours de son tuteur Christian Joël Adouconou, directeur à l’Epp Tonfoin, village situé dans la sous-préfecture de Bassawa du département de Dabakala, n’est pas en vain.  

Joint au téléphone, le lundi 11 octobre 2021, pour avoir les nouvelles de l’état de santé de la fillette qui n’émet que des sons dans son langage, le tuteur rassure que Awa respire la grande forme malgré son handicap. L’instituteur de Tonfoin indique cependant que l’évacuation de Awa au service chirurgie pédiatrie du Centre hospitalier universitaire de Treichville se fera grâce à la prompte réaction des personnes sensibles à la souffrance de l’enfant malade. 

« J’ai reçu plusieurs appels téléphoniques dont celui de Hassan Hayek et d’autres personnes. Nous attendons la matérialisation de leurs gestes pour évacuer la petite fille au Chu afin de subir l’opération qui pourra durer 3 jours selon les experts », a informé son tuteur. 

Estimé à 230.000 fcfa, le montant de la prise en charge de la fillette et sa famille dans le cadre de l’opération n’est jusque-là pas réuni. « A ce jour, j’ai obtenu 25.000fcfa. Ce qui ne peut pas nous permettre de prendre la route pour Abidjan », indique le tuteur. Au four et au moulin pour permettre à la petite Awa de faire partie de l’intelligentsia du pays, C.J.A précise que la fillette suit les cours avec ses camarades en classe de Cp1. 

« En classe, elle réagit bien au plan comportemental. Elle mime les gestes de ses camarades. A son réveil les matins, elle se précipite vers la classe sans souvent prendre le petit déjeuner. Elle est motivée. Elle n’est pas violente. Mais intérieurement, elle souffre », souligne le directeur de l’Epp Tonfoin qui a accepté de la garder en classe en attendant la guérison de cette fillette orpheline de père et de mère atteinte de tuberculose osseuse. Vivement que le rêve de la petite Awa de profiter des bienfaits de l’école soit une réalité grâce aux bons samaritains. 

Aimé Dinguy’s N. 

  

 

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Awa Hassan Hayek

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires