Sign in
Download Opera News App

 

 

Ardi : l’enfant qui fumait 40 cigarettes par jour


C’est en 2010 que le monde a découvert Ardi Rizal, un petit garçon Indonésien pas comme les autres. Et non sans raison ! A l’âge de 2 ans, il était accroc à la nicotine. Mais pas à petite dose. Ardi fumait en fait pas moins de 42 cigarettes par jour.


Son histoire avait donc très vite fait le tour du monde entier. D’autant plus que sa famille avait confié aux différents journalistes sur place que, s’il n’avait pas sa dose de nicotine journalière, il faisait des crises de colère.


 

Une cure de désintoxication

Fort heureusement, l’attention médiatique a poussé le gouvernement indonésien à agir contre le tabagisme chez les enfants. Ainsi, en 2012, l’enfant a été envoyé en cure de désintoxication. Au final, Ardi a arrêté définitivement de fumer des cigarettes.


Et ce, grâce notamment à des séances de thérapie par le jeu qui ont duré deux semaines. Ensuite, des médecins ont continué à suivre le jeune garçon afin qu’il ne tombe pas de nouveau dans l’addiction.


Ardi quitte la cigarette pour une autre addiction


Toutefois, pour compenser son ancienne addiction aux cigarettes, Ardi s’est réfugié dans la nourriture. A tel point qu’il est devenu victime de surpoids en 2013. Il ne mangeait alors que des plats gras et buvait trois canettes de lait concentré par jour.


L’enfant a donc dû être suivi par une nutritionniste. Cette dernière a d’ailleurs reconnu que le jeune Indonésien était plus gros que la moyenne. Eh oui, son poids idéal était de 17-19 kg. Il était déjà à 24 kg.


Et si on l’empêchait de manger, Ardi faisait encore une fois des crises de colère, un peu comme à l’époque où il fumait des cigarettes. Il a fallu donc l’obliger à suivre un régime strict composé de fruits et de légumes. Le tout en petite portion.

Content created and supplied by: Paulsoro33 (via Opera News )

Ardi Rizal

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires