Sign in
Download Opera News App

 

 

Port-Bouët : les odeurs dérangent les malades

Les malades de l’Hôpital Général de Port-bouet, respirent tout et n’importe quoi...

La commune de Port-bouet est situé dans le sud d’Abidjan avec une population évaluée à plus de 800 000 âmes.

Elle est l’une des communes qui regorge un fort potentiel économique avec plusieurs industries et sociétés, l’aéroport international Félix Hopuhouet Boigny, les Hôtels de luxe et l’Abattoir.

Cet abattoir construit depuis des années a été réhabilité pour offrir plus de confort et plus de sécurité aux consommateurs. Et Port-bouet est l’une des communes qui accueille un fort taux de bétail à la consommation.

Cela dit, depuis un certain moment nous constatons un état d’insalubrité très avancé, non sans revenir sur la situation géographique du site.

En effet, ce site a été entièrement converti par des éleveurs et vendeurs de bétails qui baignent dans une grande insalubrité dans une proximité avec l’Hôpital Général de Port-bouet et une société de cimenterie qui y exerce.

Nous sommes sans ignorer que le ciment comporte du clinker qui est très nuisible pour la santé.

Aussi, ce bétail, provenant de l’Hinterland est directement déporté sur le site en question.

Hélas, les patients de l’Hôpital Général de Port-bouet se retrouvent dans une situation de précarité sanitaire.

Il faut noter qu’outre le site d’abattage du bétail situé au cœur de la Commune, l’entrée de Port-bouet nous présente un paysage peu reluisant en dépit d’être l’entrée principale aéroportuaire de la Côte d’Ivoire.

Devant les efforts de la nouvelle Municipalité pour assainir l’endroit, il est important de noter une non évolution de la situation par la faute de certaines structures qui refusent d’entendre raison envers et contre tout.

Nous appelons donc à une action commune entre le Ministère des ressources halieutiques, le District d’Abidjan et la Mairie de Port-bouet afin de poser des actes de restructuration du site, au grand bonheur des populations.

Content created and supplied by: Glakpongbi (via Opera News )

Hôpital Général Port

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires