Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte anti-tabac : l'Etat prend d'importantes décisions

Des mises en garde sanitaires couvrant presque la totalité des paquets 

Une victoire des ONG engagées contre ce fléau

 

La lutte anti-tabac est en train de porter ses fruits. Depuis ce mercredi 26 janvier 2022, en conseil des ministres, un décret portant institution d’un système de suivi, de traçabilité et de vérification fiscale des produits du tabac a été adopté. Une victoire du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle à travers le Programme anti-tabac ainsi que pour les ONG engagées dans la lutte contre ce fléau.

 

Le tabagisme est une pratique courante au sein des populations en Côte d’Ivoire et n’épargnant personne. En terre d’Eburnie selon une étude d’Atlas Tobacco menée en 2018, la prévalence tabagique est de 14%. Le tabac tu environ 5000 personnes en Côte d’Ivoire par an et la jeunesse ivoirienne est la cible la plus touchée. De plus 33,1% de ces personnes sont exposées à la fumée secondaire, c’est-à-dire la fumée qui sort de la cigarette directement.

 

Aujourd’hui le coût de prise en charge de ces malades est supérieur aux recettes générées par la taxe sur le tabac. Une enquête réalisée par le Professeur Bogui en 2005, en sa qualité de patron du programme tabac d’alors, a démontrée que l’Etat dépensait près de 28 milliards de FCFA pour la prise en charge annuelle des maladies induites par la consommation du tabac en Côte d’Ivoire.

 

L’Etat de Côte d’Ivoire, soucieuse de cette avancée du tabagisme et de la protection de la santé de ses populations ne pouvait pas rester bras croisés face à ce fléau. Le Président Alassane Ouattara et son gouvernement ainsi que les organisations non gouvernementales (ONG) ont décidé de s’engager dans le combat de la lutte anti-tabac. Aujourd’hui c’est un décret portant institution d’un système de suivi, de traçabilité et de vérification fiscale des produits du tabac qui a été adopté en conseil des ministres. On pourrait même dire que c’est plus qu’une victoire dans la lutte anti-tabac. Car cette décision intervient en application de la loi n°2019-676 du 23 juillet 2019 relative à la lutte antitabac et conformément à la Convention Cadre de l’OMS pour la Lutte Antitabac, en abrégé CCLAT.

 

Ce décret répond aussi aux normes textes subséquents, notamment le Protocole pour l’élimination du Commerce illicite des Produits du Tabac, qui recommandent des mesures multisectorielles globales pour réduire la consommation de tous les produits du tabac, afin de prévenir l’incidence des maladies et les décès prématurés provoqués par la consommation de tabac et l’exposition à la fumée du tabac.

 

Ces mesures introduisent également un conditionnement neutre des produits du tabac avec des mises en garde sanitaires couvrant presque la totalité des paquets et instituent un système de contrôle de la chaine logistique de production et de commercialisation.

 

Elles prévoient, en outre, un régime de suivi et de traçabilité des produits du tabac, qui permettra, non seulement, d’identifier les différents intervenants dans la chaine de production, mais aussi, de suivre le circuit parcouru par les produits du tabac fabriqués ou importés en Côte d’Ivoire, de façon à réduire significativement la visibilité et l’attrait des produits du tabac, ainsi que leurs effets nocifs sur les populations. 

Il faut noter que ce décret portant institution d’un système de suivi, de traçabilité et de vérification fiscale des produits du tabac qui a été adopté, est le 1er après l’adoption de la loi anti-tabac N° 2019-678 du 23 juillet 2019 par les députés à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. On pourrait qualifier cette bataille gagnée, de victoire des ONG (COMTATCI-CLUCOD-Jeunesse Sans Tabac-ROCTACI-CILTAS-MS-RECLTASU) engagées dans la lutte contre ce fléau. Qui de jours comme de nuits n’ont ménagé aucun effort pour accompagner le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle de Pierre Dimba N’Gou à travers le Programme National de Lutte contre le Tabagisme, l’Alcoolisme, la Toxicomanie et les autres Addictions (PNLTA) dirigé par Dr Zotoua Ernest.  

Fidèle Neto

Content created and supplied by: FidèleNeto (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires