Sign in
Download Opera News App

 

 

Structures sanitaires : le CHR de Bondoukou, un cas d'école,

« Un particulier dote le CHR de Bondoukou de 10 bancs et résout le récent calvaire des femmes enceintes» telle est l’information diffusée par le site d’information Actualiteivoire.info le 25 mai 2021.

Un homme de bonne volonté face à la souffrance des femmes enceintes, a bien voulu offrir des bancs au Centre hospitalier régional de Bondoukou. Cela permettra de soulager et de faire patienter aisément les femmes enceintes lors de leur consultation prénatale. Cet acte de citoyenneté est à saluer et mérite d’etre reproduit dans les autres structures sanitaires du pays. Pour ces actions, les populations peuvent agir sans attendre le gouvernement. Les récents évènements qui se sont produits au CHU de Cocody, et l’hôpital général d’Adzopé ont encore amplifié le fossé de désaffection entre les populations et les professionnels de la santé. Les acteurs de la santé, les installations et les équipements des centres de santé sont fortement décriés par les usagers.

Plusieurs récriminations sont faites concernant la prise des malades au niveau des urgences. Le président Alassane Ouattara, a appelé à plusieurs reprises dans ces discours à l’ivoirien nouveau. L’action posée par ce particulier pourrait etre assimilé à l’ivoirien nouveau qui apporte sa pierre à la bonne santé des hôpitaux. Ne faut-il pas encourager les communautés à s’intéresser au fonctionnement des centres de santé? Un partenariat population-acteurs de santé n’est-il pas possible? Une collaboration et une communication entre les professionnels de la santé et les citoyens permettrait de résoudre de corriger les incompréhensions. Les établissements de santé peuvent organiser des journées portes ouvertes pour plus rapprocher les usagers des médecins. Par de petites actions à savoir, nettoyage des hopitaux, installation de poubelles etc, sensibilisation sur la bonne tenue des locaux, peuvent etre des initiatives des populations. Une « réconciliation » entre les citoyens et les structures de santé s’impose.

 

NK  

Content created and supplied by: N'DRI (via Opera News )

alassane ouattara bondoukou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires