Sign in
Download Opera News App

 

 

Insalubrité devant le CHU d'Angré : inadmissible de voir des caniveaux sales devant un Hôpital

A l'horizon 2025, la Côte d'Ivoire, qui veut un pays émergent, doit mettre à la disposition de ses populations des infrastructures sanitaires modernes qui se déroulent aux normes internationales. La santé des populations est l'un des indicateurs essentiels dans la mesure de l'émergence d'un pays. Le président de la République, Alassane Ouattara, l'a bien compris.

C'est dans cette optique qu'a été inauguré, le 15 décembre 2017 par le président Alassane Ouattara, le Centre Hospitalier et Universitaire de Médecine de la République (CHU d' Angré).

5ème Centre Hospitalier et Universitaire du pays, le CHU d'Angré, propose une façon de prendre soin du grand public. Les ressources humaines ne sont pas en reste. Les praticiens, parmi les meilleurs du pays, sont disponibles au quotidien pour tous les malades.

C'est un centre qui met un accent particulier sur l'accueil qui doit être réservé aux nombreux patients.

Un centre de santé doit, en plus de l'accueil,des soins administrés, être un lieu totalement salubre garantissant ainsi la non diffusion de bactéries et autres microbes en son sein.

Mais un fait inadmissible a grandement attiré notre attention au niveau de la salubrité à l'entrée du CHU de Angré.

Les caniveaux tout juste à l'entrée de ce joyau hospitalier sont totalement insalubres, dégageant une odeur pas très agréables pour les narines des habitués de ce centre.

Fait incompréhensible qui pourrait bien être non du fait de la direction du CHU mais bien celui des riverains de ce secteur. Comment peut-on avoir l'idée de transformer l'entrée d'un hôpital en un dépôt d'ordures sans penser à la santé des nombreux malades ? Encore un fait démontrant l'incivisme notoire de nombres de nos populations.

Nous invitons les autorités communales à se saisir de ce problème qui n'honore pas vraiment la commune de Cocody.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

alassane ouattara chu d'angré côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires