Sign in
Download Opera News App

 

 

Craintes sur sa forme physique : comment Gbagbo fait mentir ses détracteurs sur son état de santé

Certains le jugent affaibli, d’autres se sont même allés à des spéculations sur son état de santé lors de son récent séjour en Europe. Mais, visiblement l’activisme débordant dont fait montre l’ex chef d’état Ivoirien, Laurent Gbagbo, depuis son retour d’exil le 17 Juin dernier, semble fait mentir ceux qui s’apitoient sur son sort.

Déjà, quelques semaines avant sa réapparition sur le sol Ivoirien, le 31 Mai, le quotidien Nord-Sud spéculait : ‘En plus des maladies chroniques qu’il porte depuis des décennies et qui s’aggravent avec l’âge, ses médecins lui auraient diagnostiqué, dans la deuxième semaine du mois de mai, une pathologie dégénérative des facultés cérébrales. Il parle difficilement, sa concentration est laborieuse et ajoutent ces sources, sa mémoire de plus en plus instable. Une liste de signes qui font penser à la maladie d’Alzheimer ou encore à la maladie de Parkinson. Toutes ces maladies, bien heureusement, sont bien encadrées par les avancées de la recherche médicale’’.

 

Un diagnostic bien sévère et probablement difficile à créditer au vu des nombreux déplacements qu’effectue le prédécesseur d’Alassane Ouattara, 4 mois après son retour d’exil.

 

De Kinshasa à Rome, en passant par Paris, ou encore des villes de l’intérieur du pays telles que Daoukro ou dans son fief de Mama, le vainqueur de la Cour Pénale Internationale (CPI) multiplie les périples, non sans se montrer entreprenant sur le front politique, puisqu’il se prépare d’ailleurs à déployer dans les tous prochains jours, sa nouvelle machine politique, le deuxième parti qu’il fondera de sa carrière politique, à la tête duquel il pourrait se lancer à la reconquête du pouvoir.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires