Sign in
Download Opera News App

 

 

Sicogi: danger de mort pour écureurs de caniveau

Les jeunes gens badinent avec leur vie pour quelques miettes d'argent , malgré les risques élévés de maladies, de danger de mort. La multitude des fosses sceptiques dans ces quartiers de la SICOGI , leur permettent de se faire des revenus tous les mois quand les fosses d'aisance débordent .Ces aventuriers d'un autre âge livrent de leur service sans aucune protection d'hygiène ,malgré cette razzia de la COVID 19 , cette pandémie qui n'épargne personne. Ces jeunes hommes foulent au pied tout ce qui a regard à leur santé.

Des décès en cascade s'énumèrent dans leur rang .Leurs connaissances, leurs proches parents leur prodiguent de sages conseils afin d'abandonner ces besognes sans avenir mais c'est la sourde oreille. Ils sont attirés,aveuglés de manière irrésistible par le matériel .

La SODECI procède à ces genres de travaux d'assainissement en son sein avec des moyens adéquats d'hygiène où le personnel est suivi médicalement.Mais compte tenu du retard qu'ils mettent dans l'exécution des travaux, c'est à bon escient que les riverains trouvent comme sauvetage ces désoeuvrés qui n'en demandent pas mieux au mépris de leur santé.

Selon les témoignages de l'un des leurs, de manière appropriée ,ces derniers dans ces canalisations posent des embûches qui à la longue empêchent l'écoulement des eaux usées. De ce fait, on a encore recours à eux, donnant ainsi l'impression d'être mené en bateau.

En tout état de cause, la santé n'a pas de prix, mais comme dit l'adage : la préservation de soi même est la première loi de la nature, la prévention d'abord.

PARITA GNASSET

Content created and supplied by: parita64gnasset (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires