Sign in
Download Opera News App

 

 

Université de Daloa : le décès des laborantins suscite des interrogations

L'université Jean Lorougnon Guédé vient de perdre encore un autre de ses techniciens de laboratoire. Et c'est le secrétaire général de ladite institution qui en a fait l'annonce à travers une affiche. En faisant un flashback, nous pouvons dire que nous tendons vers une hécatombe. Pour y avoir travaillé pendant plus de six années, nous avons constaté le décès de plusieurs agents de cette université et singulièrement les techniciens de laboratoire. Ces informations peuvent être vérifiées auprès des services de l'université. Ainsi il y a eu le décès des techniciens suivants: Kéi Julien, Beugré Noël, Dago Aristide, Komenan Essaïe. Une autre du nom de Mme Molo est passée tout près de la mort. Elle s'en est sortie in-extremis.

On pourra dire qu'il s'agit d'une coïncidence. Mais il ne faut pas oublier que les laboratoires abritent des produits dangereux voire mortels et dont la manipulation nécessite des protections spéciales. Et le décès de tous ces techniciens de labo nous amène à certaines interrogations: les conditions de sécurité sont-elles vraiment respectées dans ces laboratoires? N'y a-t-il pas négligence au niveau des agents eux-mêmes ?

Pour trouver réponse à ces interrogations, nous suggérons un audit des conditions de travail des techniciens dans ces laboratoires afin de stopper cette longue liste noire qui, si nous ne prenons garde pourrait encore s'allonger.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires