Sign in
Download Opera News App

 

 

C'est quoi le stress ?

Chez les humains, le stress qualifie à la fois une situation contraignante et les processus physiologiques mis en place par l'organisme pour s'y adapter. Chez l'adulte, le stress peut avoir des origines physiques, pathogéniques ayant une maladie génétique, infectieuse ou parasitaire comme origine par exemple, socio-psychiques, médiées par divers processus hormonaux, chimiques et biochimiques de l'organisme. Ses conséquences diffèrent selon l'individu ou le groupe (capacités d'adaptation et de résilience) et selon que le stress soit temporaire ou chronique. 

À court terme, un stress modéré n'est pas nécessairement mauvais, sinon indispensable, mais ses effets à long terme peuvent engendrer de graves problèmes de santé. Le stress fait partie des troubles psychosociaux.

Le stress est l'élément qui provoque un ensemble de réactions physiologiques (sueurs, accélération du cœur et de la respiration) et psychologiques (inquiétude, troubles du sommeil) qui se manifestent lorsqu'un individu est soumis à un changement de situation. Plus simplement, le stress est une sensation éprouvée lorsqu’un individu est confronté à une situation à laquelle il ne croit pas pouvoir faire face correctement. Il provoque un sentiment de malaise ; il s'agit comme d'un réflexe de l’organisme qui agit contre les agressions extérieures. Cela va déclencher un ensemble de réactions nerveuses et hormonales.

Le stress est très souvent présent dans le cadre de la vie professionnelle. Parfois, les entreprises exigent beaucoup de leurs agents. Ceci va provoquer une situation de stress, de pression. Beaucoup de gens se plaignent d’être stressés au travail. Il y a un grand nombre de raisons pour stresser au travail : une charge de travail trop importante, des clients difficiles, un patron trop exigeant, des collègues affreux, des commérages au bureau, des délais trop courts, et bien d'autres.

Le stress semble avoir un effet sur la longévité. Les personnes soumises au stress chronique ont en moyenne des télomères plus courts. Des télomères plus courts sont liés, statistiquement, à une espérance de vie plus faible, d'après des études chez les oiseaux.

Les personnes qui accompagnent des malades touchés par Alzheimer ont une espérance de vie diminuée de 4 années. La pratique d'une activité sportive, qui permet de diminuer le stress, augmente l'espérance de vie. Dans une vaste étude, on a fait le lien entre la détresse psychologique et une faible espérance de vie.

Le stress psychologique peut directement contribuer à élever de façon anormale la morbidité et la mortalité des maladies coronariennes et des maladies cardiovasculaires en général. Il a été montré que le stress aigu et chronique augmente les taux de lipides sériques et d'autres facteurs de risque étiologique des maladies cardiovasculaires tels que l'hypertension et le tabagisme.


Fabrice K.

PARTAGEZ ET ABONNÉS VOUS AU PASSSAGE...

Content created and supplied by: Fabio08 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires