Sign in
Download Opera News App

 

 

La mugefci est-elle adaptée au cas d'urgence?

Dim1107210730



La question mérite d'être posée, tant le parcours du malade, de la consultation à l'officine pour se faire servir ses médicaments s'avère être souvent celui d'un combattant. En tout cas selon la confidence que nous a faite un jour à Abidjan un employé de cette mutuelle dont nous préserverons l'identité pour ne pas mettre à mal son emploi est une réponse négative. Et ils sont nombreux, les mutualistes qui lui donnent raison. C'est le cas de K.K professeur de langue à Abidjan dont la fille est asthmatique. Elle a une carte TPC, c'est à dire traitement particulièrement coûteux attribuée aux mutualistes ou ayant-droits qui souffrent d'affection chroniques ou incurables telles l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle et autres. "Elle faisait une crise et nous sommes allés à l'hôpital public d'Anono dans la commune de Cocody. Bien qu'il y ait un bureau mugefci là-bas pour éditer les bons pharmaceutiques, on nous a demandé de nous rendre plutôt au CHU de Cocody pour le bon TPC alors que ma fille avait du mal à respirer. A quoi ça sert d'ouvrir des bureaux qui ne peuvent pas vous servir" finit-il par interroger.

Autre situation, à San pedro cette fois avec Mlle B.A, institutrice qui raconte: "J'avais besoin de mon médicament TPC pour mes yeux. J'ai la carte intelligente, et je suis allée en médecine. Malheureusement le seul médecin qui détient le terminal dans ce service dit qu'il y avait un problème de réseau. J'ai été obligée de me rendre au bureau Mugefci qui se trouve hors de l'hôpital pour avoir un bon de produits pharmaceutiques". Selon l'expérience vécue par H.K informaticien "si vous êtes malade la nuit et que vous vous rendez dans un centre public vous trouverez les bureaux mugefci fermés. Dans les cliniques aussi, il peut arriver que le médecin qui peut vous signer un bon ne soit pas de service. Dans les 2 cas vous êtes obligés de payer vos médicaments de votre poche. Et si vous n'avez pas d'argent ?" lance t-il indigné.

Comme on le voit, les exemples ne manquent pas pour apporter de l'eau au moulin de ceux qui voient en la mutuelle des fonctionnaires un outil qui révèle de nombreuses insuffisances devant les cas d'urgence. Il serait bon que les premiers responsables de cette structure trouvent les mécanismes adéquats pour régler ces dysfonctionnements.

SRANKPAWA BOUAKE Dim1107210730

Photo: Internet

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

cocody mlle b.a san pedro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires