Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon : destruction d'un immeuble R+5 par le ministère de la Construction

A l'attaque ! Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme ne fait plus de cadeaux aux propriétaires dont les maisons présentent un danger pour la population. A travers son département des investigations et du contrôle urbain, le ministère procède depuis quelques jours à la destruction systématique des habitations non conformes.

Ainsi, un immeuble de type R+5 en cours de construction a été totalement démoli à Yopougon (Cité Sagou), le mardi 17 mai dernier. Selon la brigade en charge du contrôle, l'immeuble présentait "un risque d'instabilité".

De plus, le bâtiment aurait été érigé sans permis de construire. «Ce bâtiment au stade de gros œuvre, menaçant en ruine et érigé sans permis de construire, tombe sous le coup de la loi n°2019-576 du 26 juin 2019 instituant Code de la construction et de l'habitat», explique le ministère de la Construction.

Cette loi, en son article 5, autorise les services du ministère à détruire tout bâtiment qui ne respecte pas les normes de sécurité, "après notification d'une mise en demeure de démolition". A en croire le ministère, la mise en demeure a été adressée au maître d'ouvrage du chantier. Mais ce dernier ne s'est pas exécuté. L'administration est donc passée à l'action. 

«Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme interpelle les populations à appliquer les lois en ayant recours à un architecte, une entreprise qualifiée et un bureau de contrôle, afin de garantir la qualité des matériaux et des travaux et assurer la pérennité des constructions», précise le ministère. 

Depuis quelques jours, la lutte contre les constructions anarchiques ou défaillantes s'est accentuée dans les communes du District d'Abidjan. Elle a ainsi démoli des habitations dangereuses à Abobo, Cocody, Port-Bouët...

L'effondrement de plusieurs immeubles a déjà provoqué la mort de plus d'une dizaine de personnes à Abidjan, entre la fin 2021 et le début de l'année 2022. 

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires