Opera News

Opera News App Download

La Drépanocytose : comment vivre avec la maladie ?

Published 11 days ago - 1 views

Pathologie génétique grave et handicapante, la Drépanocytose est une maladie du sang, complexe et polymorphe qui attaque principalement l’hémoglobine humaine. Contrairement aux croyances, cette maladie est loin d’être une fatalité. Des drépanocytaires peuvent vivre avec la maladie et mener une relative vie normale mais à condition qu’il y ait eu un dépistage précoce et que le sujet soit pris en charge.

Dès l’apparition des premières manifestations cliniques, c’est-à-dire, l’anémie, des crises aplasiques, les crises douloureuses ou vaso-occulaires, les syndromes pied-main (enflure des pieds et des mains), le syndrome thoracique aigu (fièvre, toux, douleur de poitrine) et même des accidents vasculaires cérébraux (AVC), etc, le malade doit être pris en charge et suivi afin de réduire les risques de complications chroniques. Lesquelles complications ont pour noms, surtout chez l’adulte, les atteintes rénales et des yeux, troubles de l’érection chez l’homme (40% des hommes souffrent de priapisme), l’ulcère des jambes (plaies au niveau des pieds) et le retard de croissance relative chez l’enfant.

« La prise en charge des drépanocytaires est médico-sociale », car le dépistage précoce et le traitement des complications chroniques sont les voies pour vivre longtemps avec la maladie.

Toutefois, il existe des traitements au nombre desquels l’on a l’échange transfusionnel qui peut se faire soit de façon manuelle, soit à l’aide de l’aphérèse qui une machine fonctionnant un peu comme celle de la dialyse.

L’insuffisance de l’offre médicale

La Côte d’Ivoire dispose actuellement de deux machines d’aphérèse au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) pour plus de 900 patients et de 3 lits d’observations pour la prise en charge de cas de complications, en dehors des services d’hématologie des CHU de Cocody et de Treichville. Celui de Yopougon étant fermé pour travaux depuis le 1er novembre 2019.

La drépanocytose étant une maladie génétique, il est fortement conseillé aux futurs mariés de faire de la prévention primaire, c’est-à-dire faire des examens avant de se marier afin d’éviter d’avoir des enfants exposés au risque de cette maladie.

NK

Content created and supplied by: NadègeKondo (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ